Conception, compétences pratiques et technologies_What's New

Conception, compétences pratiques et technologies

Qu’est-ce qui a changé?

Dans le cadre du projet de transformation des programmes d’études de la Colombie-Britannique, le Ministère entend intégrer l’apprentissage appliqué à tous les programmes d’études en suivant un processus à deux volets. Premièrement, il révise actuellement chaque programme d’études de façon à mettre l’accent sur les compétences disciplinaires, c’est-à-dire la partie consacrée à ce que l’élève doit savoir faire. Deuxièmement, il s’emploie à repenser la discipline des compétences pratiques pour en faire un programme s’échelonnant de la maternelle à la 12e année.

Le titre « Conception, compétences pratiques, et technologies » remplace celui de « Compétences pratiques. » Cette nouvelle appellation permet de mieux saisir l’ampleur et la nature de ce domaine d’apprentissage. La notion de conception se définit comme étant la capacité de combiner la compréhension empathique du contexte d’un problème, la créativité requise pour produire des idées et des solutions, et l’exercice de la pensée critique pour analyser et adapter des solutions à un contexte donné. Pour passer du concept abstrait à la réalisation d’un produit ou d’un service final, il faut nécessairement faire appel à des compétences pratiques et à la technologie. Une compétence pratique désigne la capacité de faire une chose et de la faire de mieux en mieux. Les technologies sont les outils qui permettent d’augmenter les capacités humaines; qu’il s’agisse d’une paire de ciseaux à bout rond, d’une tablette électronique ou d’une perceuse à colonne, selon l’année d’études ainsi que les ressources ou les installations disponibles.

Grâce au programme d’études de Conception, compétences pratiques, et technologies (CCPT), l’élève deviendra de plus en plus apte à utiliser la logique de conception pour comprendre comment employer ses compétences pratiques afin de cerner et de résoudre des problèmes à l’aide de technologies pertinentes.

Maternelle à 5e année

Qu’est-ce qui n’a pas changé?

  • Le personnel enseignant continuera d’offrir aux élèves des occasions de concevoir et de créer des produits par le jeu et les activités d’apprentissage exploratoires et dirigés dans divers domaines d’apprentissage.

Qu’est-ce qui a changé?

  • Ce programme d’études du Ministère est nouveau pour les élèves de la maternelle à la 5e année.
  • Il comporte uniquement des grandes idées et des compétences disciplinaires. Leur objet est de fournir une orientation et un langage commun pour les activités de conception appliquée et de réalisation qui font actuellement partie des situations d’apprentissage offertes couramment aux élèves de la maternelle à la 5e année.
  • Le programme comprend, pour les élèves de la maternelle à la 3e année, un ensemble de compétences disciplinaires qui prévoit des étapes de conception simplifiées, réalistes et adaptées aux stades du développement des élèves.
  • Il offre également aux élèves de 4e et 5e année un ensemble de compétences disciplinaires comportant des étapes de conception plus détaillées qui s’inscrivent dans une progression développementale et favorisent une conception et une réalisation plus réfléchies.
  • Il s’agit d’un programme d’études simplifié de la maternelle à la 5e année, pour lequel il n’existe pas de normes d’apprentissage liées au contenu. L’objet de cette omission est de faire en sorte que le personnel enseignant emploie les normes d’apprentissage relatives aux compétences disciplinaires du programme d’études de CCPT de la maternelle à la 5e année, conjointement avec le contenu par année scolaire d’autres disciplines enseignées. On offre ainsi aux élèves des occasions d’apprentissage transversal qui leur permettront d’acquérir l’état d’esprit et les habiletés de base nécessaires à la réflexion et à l’exécution de la création.

6e et 7e année

Qu’est-ce qui n’a pas changé?

  • Les écoles intermédiaires ou les autres écoles qui ont déjà une rotation par modules d’enseignement d’exploration pourront faire une place au nouveau programme d’études de CCPT dans leurs modèles de prestation de cours actuels.

Qu’est-ce qui a changé?

  • Ce programme d’études du Ministère est nouveau pour les élèves de 6e et 7e année. 
  • Il s’agit d’un programme d’enseignement modulaire qui permet au personnel enseignant de faire des choix et de suivre divers modèles de prestation compte tenu de la configuration des espaces scolaires et des champs d’intérêt des élèves.
  • Le programme est identique pour les deux années d’études, et ce, afin que les élèves couvrent au moins trois modules thématiques dans chacune d’elles.
  • Les compétences disciplinaires et les grandes idées sont identiques pour tous les modules thématiques.
  • Les écoles peuvent choisir parmi les modules présentés dans le programme d’études du Ministère ou en créer de nouveaux, en intégrant des compétences disciplinaires du programme d’études de CCPT pour la 6e et 7e année à un contenu élaboré localement.
  • Les modules élaborés localement peuvent remplacer ou compléter les modules proposés dans le programme d’études du Ministère.
  • Le programme d’études du Ministère a été conçu de façon à pouvoir être mis en œuvre dans divers types de milieux.
  • Les écoles qui ont déjà une rotation d’enseignements d’exploration peuvent choisir de continuer avec ce modèle de prestation pour la mise en œuvre du programme d’études de CCPT. Les écoles qui n’en ont pas voudront peut-être en établir une ou enseigner les modules du programme d’études de CCPT de manière transversale avec d’autres domaines d’apprentissage.

8e et 9e année

Qu’est-ce qui n’a pas changé?

  • Les programmes d’études d’Éducation aux affaires, d’Économie domestique, de Technologies de l’information et de Formation technologique du Ministère existent toujours.
  • Les écoles continueront de favoriser l’exploration et elles offriront des choix aux élèves. 
  • Les écoles pourront faire une place au nouveau programme d’études de CCPT dans leurs modèles de prestation de cours actuels.

Qu’est-ce qui a changé?

  • Les compétences disciplinaires et les grandes idées pour les élèves de 8e année sont les mêmes que pour les élèves de 7e année. 
  • Les compétences disciplinaires et les grandes idées destinées aux élèves de 9e année seront reprises en 10e année.
  • Le programme comporte des ensembles d’options distinctes relatives au contenu pour la 8e année et la 9e année. Ces ensembles peuvent être offerts sous forme de rotations par modules de durées variées, comme cela se fait couramment pour la 8e année ou sous forme de cours complet d’un an, comme cela est souvent le cas pour la 9e année. 
  • Les compétences disciplinaires et les grandes idées sont les mêmes pour tous les modules thématiques d’une même année d’études.
  • On s’attend à ce que les écoles offrent aux élèves un programme d’études de CCPT équivalant à un programme d’une année complète. Il pourra être composé d’un ou de plusieurs modules. 
  • Les écoles peuvent choisir parmi les modules du programme d’études du Ministère ou en créer de nouveaux, en intégrant des compétences disciplinaires du programme d’études de CCPT pour la 8e ou la 9e année à un contenu élaboré localement.
  • De tels modules peuvent compléter ou remplacer les modules proposés dans le programme d’études du Ministère.
  • Comme le nouveau programme d’études de CCPT prévoit des enseignements d’exploration dès la 6e année, les écoles voudront peut être offrir un plus grand choix en 8e et en 9e année qu’elles n’en offraient auparavant.

Que prévoit-on pour la 10e à la 12e année?

Qu’est-ce qui ne changera pas?

  • Le Ministère aura des programmes d’études dans les disciplines existantes d’Éducation aux affaires, d’Économie domestique, de Technologies de l’information et de la Formation technologique, ainsi que dans d’autres disciplines connexes.
  • Les élèves de la 10e à la 12e année auront des occasions de se spécialiser dans un domaine particulier ou de continuer à nourrir leur intérêt pour plusieurs domaines. Il se peut que l’élève qui se tourne vers une spécialisation veuille acquérir des compétences pratiques dans un domaine particulier, qu’il veuille nourrir un intérêt ou une passion pour un domaine, ou qu’il se destine à une formation postsecondaire ou à une carrière. 
  • Les districts scolaires pourront continuer d’offrir des cours élaborés localement qui viendront enrichir l’offre contenue dans les programmes d’études du Ministère. 

Qu’est-ce qui changera?

  • Le Ministère transformera les programmes d’études de la 10e à la 12e année pour les harmoniser avec l’objet et les orientations du programme d’études de CCPT et tirer profit des enseignements d’exploration réalisés entre la 6e et la 9e année. Ils seront remaniés selon le mode d’organisation des nouveaux programmes d’études.
  • Par souci d’uniformité et de continuité, les compétences disciplinaires et les grandes idées établies pour la 9e année serviront également pour tous les programmes d’études de CCPT de 10e année.
  • Le Ministère élaborera pour la 11e et la 12e année un ensemble de compétences disciplinaires et de grandes idées qui servira pour tous les programmes d’études de CCPT de 11e et 12e année.
  • Tous les programmes d’études de CCPT mettront davantage l’accent sur le choix de l’élève en ce qui a trait au type de produit à concevoir et à réaliser.
  • Les normes d’apprentissage liées au contenu feront état de concepts et de thèmes. On offre ainsi aux élèves un espace où ils pourront personnaliser leur apprentissage en choisissant eux-mêmes ce qu’ils veulent concevoir et réaliser, et la mesure dans laquelle ils veulent approfondir et enrichir leurs connaissances sur un sujet particulier, selon leurs intérêts et leurs passions. Le caractère général des normes facilitera l’intégration d’éléments, en permettant à l’enseignant ou à l’élève de revoir l’approfondissement et l’enrichissement en fonction des capacités de ce dernier.
  • Des variantes locales visant à répondre à des besoins locaux seront encouragées. Idéalement, on souhaite que la mise en œuvre soit le plus souple possible en permettant aux écoles de combiner aux programmes d’études du Ministère des cours élaborés localement.
  • Le Ministère actualisera substantiellement le programme d’études de Technologies de l’information avec le concours d’établissements d’enseignement postsecondaire.
Last updated: August 12, 2016