Éducation physique et santé_Introduction

  • Téléchargez le programme d'études:
    • English
      • Updated English documents will be available shortly.
        Les documents mis à jour en anglais seront disponibles sous peu.
    • Français
      • Updated French documents will be available shortly.
        Les documents mis à jour en français seront disponibles sous peu.

Éducation physique et santé

Introduction

L’objectif du programme d’Éducation physique et santé (EPS) est de donner l’occasion aux élèves d’acquérir, en tant qu’individus et en tant que membres de la société du XXIe siècle, leur propre compréhension de ce que signifie le terme « sain ». Ces programmes sont axés sur le bien-être, c’est-à-dire sur les liens entre la forme physique, intellectuelle, mentale et sociale. Cette approche rejoint celles utilisées par les diverses autorités partout au Canada et dans le monde pour promouvoir, chez les élèves, une compréhension plus approfondie et holistique de la santé et du bien-être dans leur globalité.

Le programme d’EPS est conçu pour renforcer les connaissances, les habiletés et les compétences dont les élèves ont besoin pour jouir tout au long de leur vie d’une bonne forme physique et d’un bien-être mental. Il met en évidence les liens entre la santé d’une personne et son bien-être, les liens entre la forme physique et la santé mentale, l’importance des bonnes relations interpersonnelles, et la façon dont les relations au sein de la communauté influent sur le bien-être général. En outre, le programme d’EPS vise à former des élèves qui ont suffisamment de connaissances et de confiance en soi pour favoriser leurs propres santé et bien-être en adoptant de saines habitudes de vie. Les élèves devraient pouvoir reconnaître et changer leurs habitudes malsaines, ainsi que promouvoir la sécurité, la santé et le bien-être des autres.

La raison d’être et les objectifs du programme d’EPS expliquent la combinaison « éducation physique – santé » en tant que moyen de promouvoir et d’approfondir tous les aspects du bien-être. L’importance de l’acquisition, par les élèves, d’un bien-être personnel grâce à l’adoption de saines habitudes de vie, est clairement établie dans les principes mis de l’avant par la transformation de l’éducation en Colombie-Britannique. Ainsi, le domaine de l’éducation physique et de la santé constitue une composante essentielle d’un programme éducatif complet pour les élèves de la province.

Le nouveau programme d’Éducation physique et santé

Enseignement et apprentissage flexibles

Le programme d’EPS permet aux enseignants de faire preuve de flexibilité et de créer des occasions d’apprentissage axées sur les besoins, les intérêts et les passions de leurs élèves. Les enseignants jouissent donc d’une autonomie professionnelle lorsqu’ils choisissent les lieux d’apprentissage de leurs élèves (école, communauté) et le temps à accorder à chaque aspect du programme. L’apprentissage se poursuit à l’extérieur des murs de l’école pour mieux s’ancrer, de manière authentique et significative, dans la vie des élèves.

Mise en pratique dans la vie personnelle

Les élèves peuvent mettre en pratique, dans leur vie quotidienne, les connaissances, les habiletés et les processus acquis, tout en examinant ce qu’une vie saine signifie pour eux. Respectant le caractère unique de chaque élève, le programme favorise une meilleure compréhension de l’information sur la forme physique et la santé afin de donner aux élèves les bases théoriques et pratiques qui leur permettront de s’adonner pleinement à leurs passions et à leurs intérêts, ainsi que d’avoir un mode de vie actif et sain.

Exhaustivité

Le programme englobe deux disciplines, l’éducation physique et l’étude de la santé, pour n’en faire qu’un seul domaine d’apprentissage et ainsi permettre aux élèves de considérer tous les aspects d’une vie saine. Même s’ils sont amalgamés, l’éducation physique et l’étude de la santé conservent les caractéristiques et qualités qui leur sont propres, tout en favorisant une meilleure compréhension de leur interdépendance.

Collaboration et réseautage

Grâce à sa portée et à sa flexibilité, le programme d’Éducation physique et santé offre de nombreuses occasions de réseautage, de collaboration et d’exploration de possibles partenariats avec des enseignants, des parents, des autorités sanitaires locales et d’autres personnes pouvant contribuer aux expériences d’apprentissage des élèves, renforçant ainsi les liens entre l’école et la communauté.

Conception du programme

Le programme d’EPS, comme les programmes de tous les autres domaines d’apprentissage, est basé sur le modèle « savoir-faire-comprendre ». Cette structure repose sur quatre principales composantes : grandes idées, compétences disciplinaires, contenu et élaborations. Les détails de ce modèle sont présentés sur le site Web des programmes d’études : www.curriculum.gov.bc.ca/

Grandes idées

Les grandes idées reflètent la composante « savoir » du modèle de programmes d’études, c’est-à-dire les apprentissages approfondis acquis par les élèves. Tout au long du programme, les grandes idées deviennent de plus en plus affinées et liées au quotidien des élèves. Les exemples de grandes idées présentés ci-dessous illustrent la façon dont les élèves acquièrent une meilleure compréhension du bien-être et de l’activité physique au cours des années scolaires.

M

3

6

9

Lorsque nous connaissons notre corps et que nous faisons des choix sains, nous pouvons mieux prendre soin de nous-mêmes.

Lorsque nous adoptons des pratiques personnelles saines et des stratégies de sécurité, nous nous protégeons nous-mêmes et nous protégeons les autres.

Les choix sains contribuent à notre bien-être physique, affectif et mental.

Favoriser la santé et le bien-être des autres nous permet de tisser des liens avec notre communauté.

L’activité physique quotidienne nous aide à développer des habiletés motrices et un savoir-faire physique, et est un élément important d’un mode de vie sain.

Les habiletés motrices et les stratégies nous aident à apprendre à pratiquer différents types d’activités physiques dans différents environnements.

Le savoir-faire physique et la bonne forme nous aident à prendre plaisir à pratiquer des activités physiques et à y vivre des réussites.

La participation quotidienne à différents types d’activités physiques a une incidence sur notre savoir-faire physique et sur nos objectifs de santé et de forme physique.

Compétences disciplinaires

Les compétences disciplinaires sont des énoncés décrivant des actions correspondant à la composante « faire » du modèle de programmes d’études; elles indiquent ce que les élèves doivent faire pour démontrer leur apprentissage. Dans la mesure du possible, les compétences disciplinaires ont été rédigées de manière à mettre l’accent sur la souplesse et la créativité, afin de permettre aux élèves d’explorer différentes façons de montrer leur savoir. Les exemples de compétences disciplinaires présentés ci-dessous illustrent la façon dont les élèves établissent des objectifs liés à un mode de vie sain au fil des années scolaires.

M

3

6

9

Reconnaître des occasions de faire des choix qui contribuent à la santé et au bien-être.

Explorer et décrire des stratégies visant l’atteinte d’objectifs de mode de vie sain.

Relever et mettre en pratique des stratégies qui contribuent à l’atteinte d’objectifs de mode de vie sain, et réfléchir à celles-ci.

Réfléchir aux résultats des objectifs personnels de mode de vie sain et évaluer les stratégies employées.

Les compétences disciplinaires sont liées aux compétences essentielles : compétence de communication, compétence de réflexion et compétence personnelle et sociale. Dans le cas du programme d’EPS, cette dernière compétence est particulièrement pertinente. Les compétences essentielles contribuent également à l’acquisition d’attitudes importantes pour le développement des compétences disciplinaires. Cela inclut :

  • persister dans ses tâches et dans l’atteinte des objectifs;
  • prendre des risques raisonnables;
  • réfléchir de manière interdépendante en groupe et en équipe;
  • créer, imaginer et trouver de nouvelles façons d’accomplir les tâches;
  • appliquer à de nouvelles situations les connaissances et expériences acquises;
  • gérer ses impulsions et ses émotions;
  • rechercher constamment l’exactitude et établir des normes élevées.

(Adapté de Mindful by Design, par Arthur Costa et Bena Kallick, 2009)

Contenu

Le contenu reflète la composante « savoir » du modèle de programmes d’études; il inclut la matière que les élèves assimileront à tous les niveaux scolaires. En plus de regorger d’information, les normes d’apprentissages du contenu soutiennent les élèves dans leurs efforts pour démontrer les compétences disciplinaires qui leur permettront de comprendre les grandes idées.

Élaborations

Des élaborations sont intégrées au programme d’EPS pour les niveaux scolaires de la maternelle à la 9e année. Elles sont un complément aux normes d’apprentissage des compétences disciplinaires et du contenu. Elles se présentent sous forme d’exemples, de définitions, de courtes explications et de questions visant à stimuler l’investigation.

Politique sur le choix d’un autre modèle d’enseignement

La politique sur le choix d’un autre modèle d’enseignement explique comment les élèves et leurs parents ou tuteurs, après consultation avec la direction de leur école locale, peuvent choisir d’autres moyens que l’enseignement par un professeur dans une classe ordinaire pour respecter les normes d’apprentissage du programme d’Éducation physique et santé.

Selon cette politique, la famille tient le principal rôle d’éducateur dans le développement des comportements, des principes et des valeurs des enfants; toutefois, les normes d’apprentissage doivent toujours être prises en compte et évaluées selon le mode d’enseignement convenu.

Il est important de comprendre la signification du terme « autre modèle d’enseignement » en ce qui concerne cette politique. Cette dernière ne permet pas aux écoles d’éviter d’aborder ou d’évaluer certaines normes d’apprentissage du programme d’Éducation physique et santé. Elle ne dispense pas non plus les élèves d’atteindre certaines normes d’apprentissage liées à la santé. L’autre modèle d’enseignement, quel qu’il soit, devra intégrer ces normes d’apprentissages, et les élèves devront être en mesure de démontrer qu’ils les ont assimilées.

Sécurité

Les éducateurs doivent garder à l’esprit les directives suivantes en matière de sécurité et élaborer des procédures à suivre afin de prévenir ou de minimiser les accidents et les blessures. Dans un environnement de travail sécuritaire, l’enseignant :

  • considère la sécurité comme un élément clé de la planification de l’apprentissage;
  • se tient au courant de toute nouvelle information en matière de sécurité;
  • s’assure que les élèves connaissent bien les règles et directives de sécurité;
  • rappelle aux élèves les règles et directives de sécurité et observe les élèves afin de s’assurer qu’ils les respectent;
  • a un plan d’urgence;
  • s’assure que les élèves connaissent les procédures à suivre en cas d’urgence.

En planifiant des environnements d’apprentissage sécuritaires et en choisissant des activités appropriées pour l’âge et le niveau de développement des élèves, les enseignants peuvent réduire les risques et prévenir les blessures.

Inclusion, équité et accessibilité pour tous les apprenants

Les écoles de la Colombie-Britannique sont fréquentées par des jeunes de différentes cultures ayant des habiletés et des intérêts divers. Le système scolaire pour les niveaux allant de la maternelle à la 12e année a pour objectif de répondre aux besoins de tous les élèves. Lors du choix des sujets, des activités et des ressources soutenant la mise en pratique du programme d’Éducation physique et santé, les enseignants devraient s’assurer que ces choix favorisent l’inclusion, l’équité et l’accessibilité, et ce, pour tous les élèves. Plus particulièrement, les enseignants devraient veiller à ce que l’enseignement, l’évaluation et les ressources reflètent une sensibilité à la diversité et comprennent des modèles positifs, des enjeux pertinents, ainsi que des thèmes tels l’inclusion, le respect et l’acceptation.

Les politiques gouvernementales soutiennent les principes d’inclusion des élèves en apprentissage de la langue anglaise et de ceux ayant des besoins spéciaux. Certaines normes pourraient devoir être modifiées pour s’assurer que ces élèves puissent répondre aux normes d’apprentissage établies.

Il peut s’avérer nécessaire d’adapter ou de modifier un programme pour aider certains élèves ayant des besoins spéciaux à se conformer aux normes d’apprentissage du programme d’EPS.

Programmes adaptés

Un programme adapté facilite la conformité aux normes d’apprentissage du programme d’études établi en fournissant des mesures d’accommodement pour certaines de ces normes. Ces mesures peuvent inclure des ressources, des stratégies d’enseignement et des démarches évaluatives différentes.  

Les mesures d’accommodement peuvent aussi toucher des secteurs tels la séquence d’acquisition des habiletés, le rythme d’apprentissage, la méthodologie, la documentation, la technologie, le matériel, les services et le milieu. Les élèves qui suivent un programme adapté sont évalués selon les normes d’apprentissage et peuvent obtenir tous les crédits.

Voici des exemples d’adaptations qui peuvent favoriser la réussite des élèves ayant des besoins spéciaux.

  • Adapter la tâche en simplifiant les habiletés requises ou en faisant appel à d’autres habiletés, tout en veillant à conserver l’intégrité de l’activité et de l’objectif visé.
  • Adapter la tâche en la rendant moins complexe.
  • Adapter les règles et les façons de compter des points (p. ex., permettre de frapper le ballon avec le pied plutôt que de le lancer).
  • Adapter le matériel (p. ex., utiliser du matériel plus petit, plus doux ou plus léger) ou l’environnement (à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur).
  • Donner des exercices supplémentaires, du temps supplémentaire, ou une prolongation de l’enseignement.
  • Adapter les critères d’évaluation pour répondre aux besoins de chacun des élèves.
  • Adapter le nombre d’activités que l’élève doit accomplir.
  • Accorder davantage de soutien à l’apprentissage.
  • Adapter les attentes concernant la réponse de l’élève à l’enseignement.
  • Adapter le degré de participation active de l’élève à l’activité.

Programmes modifiés

Les normes d’apprentissage d’un programme modifié diffèrent substantiellement de celles du programme d’études établi et sont spécialement choisies pour répondre aux besoins particuliers de l’élève. Un élève qui suit un programme modifié est évalué selon les objectifs de son PAP.

Voici des exemples de stratégies qui peuvent aider les élèves suivant des programmes modifiés.

  • Assistance personnalisée spécifique (par des pairs ou des assistants en éducation, par exemple)
  • Établissement d’objectifs individualisés tenant compte des résultats escomptés, mais élaborés pour refléter les besoins particuliers de l’élève
  • Modification d’activités pour en offrir d’autres en parallèle aux élèves ayant des besoins spéciaux

Milieux d’apprentissage sains

Dans le domaine de l’éducation physique et de la santé, les milieux d’apprentissage sont nombreux et incluent la cour d’école, les centres communautaires, les terrains et sentiers, ainsi que d’autres lieux extérieurs divers. Apprendre aux élèves à apprécier et à respecter l’environnement fait partie intégrante des activités tenues dans ces endroits.

Les enseignants peuvent chercher des façons de lier les apprentissages du programme d’Éducation physique et santé à ceux d’autres programmes d’études provinciaux. Il existe entre eux certains points communs :

  • Français langue première et Français langue seconde - Immersion — communication d’idées et de points de vue sur des sujets liés au mode de vie sain;
  • Mathématiques — calcul de la fréquence cardiaque lors de l’activité physique quotidienne;
  • Sciences humaines — travail d’équipe et processus de groupe, leadership, droits et responsabilité à la maison, à l’école et dans la communauté;
  • Sciences — systèmes du corps humain; appréciation de la valeur de l’air frais et du plein air;
  • Sciences environnementales — conséquences de l’action humaine sur l’environnement (choix des aliments consommés, sensibilisation aux conséquences de l’utilisation des sentiers, compréhension des risques pour la santé associés à l’exposition au soleil et à la pollution de l’air).

Peu importe l’approche utilisée pour établir des liens entre ces types de sujets, il est important de maintenir l’intégrité de chaque discipline.

 

Pour obtenir du soutien dans l’établissement d’un environnement d’apprentissage favorable au programme d’Éducation physique et santé, les enseignants peuvent consulter les normes de performance de la Colombie-Britannique en matière de responsabilité sociale.

Last updated: October 4, 2016