Curriculum Core French Grade 11

Subject: 
Core French
Grade: 
Grade 11
Big Ideas: 
Listening and viewing with intent deepens our acquisition of French.
The communicative context determines how we express ourselves.
Language and culture are interconnected and intertwined.
Experiencing the creative works of another culture promotes an understanding of one’s own culture.
Acquiring French provides a unique opportunity to access and interact with the Francophone world.
Developing proficiency in French opens up career, travel, personal growth, and study abroad opportunities.
 
Big Ideas Elaborations: 
  • creative works: for example, books, dance, paintings, pictures, poems, songs
Curricular Competencies: 
  • Derive and negotiate meaning in a wide variety of contexts
  • Recognize how choice of words affects meaning
  • Locate and explore a variety of authentic texts in French
  • Explore and interpret a wide variety of texts
  • Identify biases in texts
  • Analyse cultural points of view in texts
  • Respond personally to a variety of texts
  • Narrate stories orally and in writing
  • Engage in meaningful conversations on a variety of topics
  • Adjust their register in speech and writing to reflect different purposes
  • Express themselves with growing fluency orally and in writing:
    • share personal experiences
    • make predictions about future events
    • express and justify personal opinions on topics of interest
    • compare and contrast points of view and opinions
  • Appreciate that there are regional variations in French
  • Recognize connections between language and culture
  • Recognize that language and culture have been influenced by the interactions between First Peoples and Francophone communities in Canada
  • Engage with Francophone communities, people, or experiences
  • Identify educational and career opportunities requiring proficiency in French
Curricular Competencies Elaborations: 
  • contexts: for example, contexts differing in terms of audience, purpose, setting, formal vs. informal
  • how choice of words affects meaning: for example, nuances between verb tenses (e.g., J’avais peur vs. J’ai eu peur), pronouns (tu vs. vous), word placement within a sentence (e.g., ma proper chambre vs. ma chambre propre), words with close but not identical meanings (e.g., les chaussures vs. les souliers)
  • Locate: Students are expected to search for various types of Francophone texts themselves
  • biases: Texts often reflect the personal points of view of the author, which can sometimes be arbitrary or prejudiced
  • Respond personally: for example, provide personal interpretations, opinions
  • Narrate: using expressions of time and transitional words to show logical progression; using multiple timeframes
  • stories: Stories can be oral, written, or visual, and fictional or non-fictional (for example, a series of pictures, First Peoples oral histories, personal stories, skits, student-created stories)
  • Engage in meaningful conversations: with peers, teachers, and members of the wider community; can include virtual/online conversations
  • purposes: for example, to convince, inform, entertain
  • topics of interest: local, regional, national, or global topics of interest, such as current events, matters of public debate, political issues, social trends
  • regional variations in French: for example, distinguishing features of major French regional dialects
  • connections between language and culture: as expressed through, for example, creative works (e.g., books, dance, paintings, pictures, poems, songs), regional dialects, historical origins of words and expressions
  • Recognize that language and culture have been influenced by the interactions between First Peoples and Francophone communities in Canada: For example, the Michif language, which includes Aboriginal and French vocabulary and structures, expresses a distinctive Métis culture.
  • Francophone communities, people, or experiences: for example, blogs, classroom and school visits (including virtual/online visits), concerts, exchanges, festivals, films, pen-pal letters, plays, social media, stores/restaurants with service in French
  • texts: Text is defined as any piece of oral, visual, or written communication. Texts may be delivered through many different modes, such as face-to-face communication, audio and video recordings, print materials, or digital media. Examples of texts include but are not limited to:

    advertisements, articles, biographies, blogs, brochures, cartoons, charts, conversations, diagrams, emails, essays, films, First Peoples oral histories, forms, graphs, instructions, interviews, invitations, legends, letters, myths, narratives, news reports, novels, nursery rhymes, online profiles, paintings, photographs, picture books, poems, presentations, songs, speeches, stories, surveys, and text messages

    Teachers are encouraged to use a wide range of grade-appropriate text types in their classrooms.

    Teachers may choose to use authentic or adapted Francophone texts with their students. Purposes for using adapted texts include:

    - to increase student comprehension (e.g., by simplifying the text)
    - to increase student exposure to target vocabulary and patterns (e.g., by repeating key vocabulary or grammatical structures throughout a text)
    - to increase the saliency of high-frequency vocabulary and patterns (e.g., by underlining, bolding, or highlighting)
Concepts and Content: 
  • a range of increasingly complex vocabulary and sentence structures for conveying meaning:
    • asking and responding to complex questions
    • sequencing events in stories
    • describing a diverse range of the personal lifestyles and relationships that shape our society
    • explaining and justifying opinions
    • comparing and contrasting points of view and opinions
  • past, present, and future timeframes
  • register and language etiquette
  • distinguishing features of major French regional dialects
Concepts and Content Elaborations: 
  • sequencing events: using appropriate verb tenses and expressions of time; for example, premièrement, deuxièmement, ensuite, finalement, après 30 minutes, une heure plus tard, le lendemain
  • stories: Stories can be oral, written, or visual, and fictional or non-fictional (for example, a series of pictures, First Peoples oral histories, personal stories, skits, student-created stories)
  • describing a diverse range of the personal lifestyles and relationships that shape our society: for example, diverse family structures, diverse types of relationships
  • explaining and justifying opinions: for example, À mon avis…parce que…; Je pense que…parce que…; Quant à moi…parce que…
  • comparing and contrasting points of view and opinions: for example, Je crois que…mais il croit que…; Elle a raison; Quant à moi…
  • past, present, and future timeframes: may include le passé (le passé composé and l’imparfait), le présent, le future (le future proche and le future simple), le conditionnel; nuances between verb forms (e.g., le passé composé vs. l’imparfait; le future proche vs. le future simple)
  • register and language etiquette: elements of formal vs. informal speech and writing; for example, cela vs. ça, que l’on vs. qu’on; etiquette, such as addressing people they have not met as monsieur or madame + surname/title (e.g., monsieur le directeur); use of topic-specific jargon, abbreviations, and txt spk (e.g., mdr = mort de rire [LOL]; @+ = à plus tard; cad = c’est-à-dire; bp de = beaucoup de; qqn = quelqu’un; qqch = quelque chose)
  • distinguishing features of major French regional dialects: for example, accents, idiomatic expressions, local slang vocabulary
  • texts: Text is defined as any piece of oral, visual, or written communication. Texts may be delivered through many different modes, such as face-to-face communication, audio and video recordings, print materials, or digital media. Examples of texts include but are not limited to:

    advertisements, articles, biographies, blogs, brochures, cartoons, charts, conversations, diagrams, emails, essays, films, First Peoples oral histories, forms, graphs, instructions, interviews, invitations, legends, letters, myths, narratives, news reports, novels, nursery rhymes, online profiles, paintings, photographs, picture books, poems, presentations, songs, speeches, stories, surveys, and text messages

    Teachers are encouraged to use a wide range of grade-appropriate text types in their classrooms.

    Teachers may choose to use authentic or adapted Francophone texts with their students. Purposes for using adapted texts include:
    • to increase student comprehension (e.g., by simplifying the text)
    • to increase student exposure to target vocabulary and patterns (e.g., by repeating key vocabulary or grammatical structures throughout a text)
    • to increase the saliency of high-frequency vocabulary and patterns (e.g., by underlining, bolding, or highlighting)
Status: 
Do Not Regenerate Nodes
Big Ideas FR: 
L’écoute et le visionnement attentifs nous permettent de progresser dans l’acquisition du français.
Le contexte de la communication détermine notre façon de nous exprimer.
La langue et la culture sont intimement liées et interdépendantes.
Étudier les œuvres de création d’une autre culture nous permet de mieux comprendre la nôtre.
L’acquisition du français nous fournit une occasion unique d’accéder au monde francophone et d’interagir avec lui.
Développer sa maîtrise du français ouvre des possibilités de carrière, de voyages, de croissance personnelle et d’études à l’étranger.
 
Big Ideas Elaborations FR: 
  • œuvres de création : par exemple, livres, danses, peintures, illustrations, poèmes, chansons
competencies_fr: 
  • Dégager et approfondir le sens dans une grande variété de contextes
  • Comprendre la façon dont le choix des mots influe sur le sens
  • Trouver et étudier plusieurs types de textes originaux en français
  • Étudier et interpréter un large éventail de textes
  • Relever la partialité dans les textes
  • Analyser les points de vue culturels dans des textes
  • Réagir de manière personnelle à divers textes
  • Raconter des histoires oralement et par écrit
  • Avoir des conversations significatives sur différents sujets
  • Modifier sa façon de s’exprimer, oralement et par écrit, selon les différents buts recherchés
  • S’exprimer avec de plus en plus d’aisance, oralement et par écrit :
    • raconter des expériences personnelles
    • faire des prédictions sur des événements à venir
    • exprimer et justifier ses opinions sur des sujets d’intérêt
    • comparer des points de vue et des opinions en en faisant ressortir les différences
  • Comprendre qu’il existe des variations régionales du français
  • Reconnaître certains des liens qui existent entre la langue et la culture
  • Reconnaître l’influence des interactions entre les communautés autochtones et celles des francophones sur la langue et la culture au Canada
  • S’impliquer avec des personnes ou dans des communautés, ou avoir des expériences de vie, au sein du monde francophone
  • Répertorier des professions ou des parcours d’études qui nécessitent la maîtrise du français
Curricular Competencies Elaborations FR: 
  • contextes : par exemple, le public visé, le but, le cadre général, le registre (soutenu ou familier) peut varier selon les contextes
  • façon dont le choix des mots influe sur le sens : par exemple, les nuances apportées par les formes verbales (p. ex.  J’avais peur et J’ai eu peur), les pronoms (tu et vous), la place des mots dans une phrase (p. ex.  ma propre chambre et ma chambre propre), les mots dont la signification est presque identique, sans l’être tout à fait (les chaussures et les souliers)
  • trouver : on s’attend à ce que l’élève cherche lui-même différents types de textes en français
  • partialité : les textes reflètent souvent les points de vue des auteurs, qui peuvent parfois être arbitraires ou empreints de préjugés
  • réagir de manière personnelle : par exemple, formuler des interprétations ou des opinions personnelles
  • raconter : employer les expressions servant à exprimer le temps et les mots de transition courants marquant une progression logique; utiliser divers temps de verbe
  • histoires : il peut s’agir d’histoires orales, écrites ou visuelles, fictives ou non fictives (p. ex. une série d’images, les récits de la tradition orale des peuples autochtones, des anecdotes personnelles, des saynètes, des histoires conçues par les élèves).
  • avoir des conversations significatives : avec ses pairs, ses enseignants et des membres de sa communauté; cela peut comprendre les conversations en ligne ou virtuelles
  • buts : par exemple, convaincre, informer, divertir
  • sujets d’intérêt : questions retenant l’attention à l’échelle locale, régionale, nationale ou mondiale, comme les événements de l’actualité, les sujets de débat public, les problèmes politiques et les tendances sociales
  • variations régionales du français : par exemple, les caractéristiques qui permettent de distinguer les principaux dialectes régionaux du français
  • liens entre la langue et la culture : transparaissant, notamment, dans les œuvres de création (p. ex.  livres, danses, peintures, illustrations, poèmes, chansons), les dialectes régionaux, et les origines historiques de mots ou d’expressions
  • reconnaître l’influence des interactions entre les communautés autochtones et celles des francophones sur la langue et la culture au Canada: par exemple, le michif, une langue qui comprend des mots et des structures grammaticales issus du français et de langues autochtones, reflète une culture métisse distincte
  • S’impliquer avec des personnes ou dans des communautés, ou avoir des expériences de vie, au sein du monde francophone : par exemple, blogues, visites de classes et d’écoles (y compris les visites en ligne ou virtuelles), concerts, échanges, festivals, films, relations épistolaires (correspondants), pièces de théâtre, médias sociaux, magasins ou restaurants offrant un service en français
  • Textes : toute communication orale, visuelle ou écrite. Un texte peut prendre différentes formes : communication en personne, enregistrement audio ou vidéo, document imprimé ou média numérique. Voici quelques exemples de textes : annonces publicitaires, articles, bandes dessinées, biographies, blogues, brochures, chansons, comptines, conversations, courriels, diagrammes, discours, entrevues, films, formulaires, graphiques, histoires, instructions, invitations, légendes, lettres, livres d’images, mythes, peintures, photos, poèmes, présentations, profils en ligne, récits, récits de la tradition orale des peuples autochtones, rédactions, reportages, romans, sondages, tableaux et textos.  On encourage les enseignants à présenter à leurs élèves une grande variété de textes correspondant à leur niveau scolaire. Les enseignants peuvent choisir de présenter à leurs élèves du matériel en français, authentique ou adapté. Les textes peuvent être adaptés notamment pour : - les rendre plus compréhensibles pour les élèves (p. ex. en les simplifiant);- exposer davantage les élèves à du vocabulaire ou à des structures spécifiques (p. ex. en répétant dans un texte des mots ou des structures grammaticales clés);- mettre en évidence les structures et le vocabulaire usuels (p. ex. en les soulignant, en les mettant en caractères gras ou en les surlignant).
content_fr: 
  • une gamme de mots de vocabulaire et de structures de phrase de plus en plus complexes pour communiquer :
    • les réponses à des questions complexes et en poser à son tour
    • un enchaînement d’événements dans des histoires
    • des descriptions des divers modes de vie et relations qui façonnent notre société
    • des explications et des justifications pour étayer ses opinions
    • des comparaisons de points de vue et d’opinions en faisant ressortir les différences
  • les formes du présent, du passé et du futur
  • le registre de langue et les marques de courtoisie
  • les caractéristiques qui permettent de distinguer les principaux dialectes régionaux du français
content elaborations fr: 
  • enchaînement d’événements : employer les temps de verbe et les connecteurs temporels appropriés; par exemple, premièrement, deuxièmement, ensuite, finalement, après 30 minutes, une heure plus tard, le lendemain
  • histoires : il peut s’agir d’histoires orales, écrites ou visuelles, fictives ou non fictives (p. ex. une série d’images, les récits de la tradition orale des peuples autochtones, des anecdotes personnelles, des saynètes, des histoires conçues par les élèves).
  • descriptions des divers modes de vie et relations qui façonnent notre société : par exemple, diverses structures familiales, divers types de relations
  • explications et justifications pour étayer ses opinions : par exemple, À mon avis…parce que…; Je pense que…parce que…; Quant à moi…parce que…
  • comparaisons de points de vue et d’opinions en faisant ressortir les différences : par exemple, Je crois que…mais il croit que…; Elle a raison; Quant à moi…
  • formes du présent, du passé et du futur : cela peut comprendre le passé (le passé composé et l’imparfait), le présent, le futur (le futur proche et le futur simple), le conditionnel; les nuances apportées par les formes verbales (p. ex.  le passé composé et l’imparfait; le futur proche et le futur simple)
  • registre de langue et marques de courtoisie : les éléments des registres soutenu et familier (langue écrite ou parlée); par exemple, cela et ça, que l’on et qu’on; les marques de courtoisie, notamment, s’adresser à une personne que l’on ne connaît pas en utilisant le terme de politesse monsieur ou madame et son nom de famille ou son titre (p. ex.  monsieur le directeur); l’emploi du jargon propre à un domaine, les abréviations et la langue des textos (p. ex.  mdr = mort de rire [LOL]; @+ = à plus tard; cad = c’est-à-dire; bp de = beaucoup de; qqn = quelqu’un; qqch = quelque chose)
  • caractéristiques qui permettent de distinguer les principaux dialectes régionaux du français : par exemple, les accents, les expressions idiomatiques et le vocabulaire de la langue populaire locale
  • Textes : toute communication orale, visuelle ou écrite. Un texte peut prendre différentes formes : communication en personne, enregistrement audio ou vidéo, document imprimé ou média numérique. Voici quelques exemples de textes : annonces publicitaires, articles, bandes dessinées, biographies, blogues, brochures, chansons, comptines, conversations, courriels, diagrammes, discours, entrevues, films, formulaires, graphiques, histoires, instructions, invitations, légendes, lettres, livres d’images, mythes, peintures, photos, poèmes, présentations, profils en ligne, récits, récits de la tradition orale des peuples autochtones, rédactions, reportages, romans, sondages, tableaux et textos.  On encourage les enseignants à présenter à leurs élèves une grande variété de textes correspondant à leur niveau scolaire. Les enseignants peuvent choisir de présenter à leurs élèves du matériel en français, authentique ou adapté. Les textes peuvent être adaptés notamment pour : - les rendre plus compréhensibles pour les élèves (p. ex. en les simplifiant);- exposer davantage les élèves à du vocabulaire ou à des structures spécifiques (p. ex. en répétant dans un texte des mots ou des structures grammaticales clés);- mettre en évidence les structures et le vocabulaire usuels (p. ex. en les soulignant, en les mettant en caractères gras ou en les surlignant).
PDF Only: 
No
PDF Grade-Set: 
5-12
Curriculum Status: 
2016/17
Has French Translation: 
No