Possible outage due to site maintenance scheduled for July 27th from 9AM-1PM.

Français langue première_Introduction

Français langue première

Introduction

Le programme d’études de Français langue première a pour objectif d’amener chaque élève à devenir un citoyen éduqué et informé, pouvant exercer une influence positive et efficace sur la société dans laquelle il évolue.

La découverte et l’exploration de la littérature permettront à l’élève d’approfondir sa culture générale et d’apprendre à relativiser. En développant sa curiosité et sa créativité, il pourra faire preuve d’ouverture et de compréhension face à la différence.

Ce nouveau programme présente ce que les étudiants sont censés connaitre, comprendre et être capable de faire. L’étudiant est ici au centre de l’enseignement  avec plus de flexibilité accordée aux modes personnels d’apprentissage. L’accent est ainsi porté sur la littératie, la pensée critique et l’identité culturelle.

Les caractéristiques du nouveau programme d’études de Français langue première

Une ouverture littéraire

Le programme d’études de français langue première encourage l’utilisation d’une variété de types et de genres de textes dès la troisième année. Le mot texte désigne ici tout support oral, écrit ou visuel.  En présence d’un vaste répertoire de textes, l’enseignant peut véhiculer les caractéristiques de chacun d’entre eux. Des exemples de textes comprennent le texte informatif, la lettre, le conte, le texte injonctif, le roman jeunesse, le discours, la légende, la biographie, l’autobiographie, la bande dessinée, la poésie, la nouvelle, le mythe, la dissertation, le texte argumentatif, la fable et la pièce de théâtre.

La dimension culturelle

Ce programme encourage à la fois le développement d’une identité francophone et celui de la sensibilité interculturelle de chaque élève, en incluant notamment les principes de la pédagogie culturelle et les recherches effectuées par le Conseil des ministres de l’Éducation du Canada.

Un cadre conceptuel

Les notions de concepts et de grandes idées confèrent à ce programme un niveau de pensée plus élevé en encourageant l’élève à associer plusieurs concepts pour comprendre ce qui les lie.

Chaque élève découvrira et approfondira ses connaissances des concepts langagiers et littéraires, tels que la structure, le sens, l’interprétation, les émotions ou encore l’identité. Lorsque ces concepts seront familiers, l’élève parviendra à des généralisations lui permettant de percevoir les récurrences et les liens implicites. Par exemple, c’est en explorant le concept d’image en lien avec les concepts de message et d’interprétation que l’élève de sixième année découvrira que, tout comme les textes, les images contiennent des informations et des indices révélant leur sens et les intentions de l’auteur.

Ainsi, les différents éléments constituant ce programme amènent l’élève à développer des compétences en les appliquant à des concepts et à du contenu spécifique afin d’arriver à percevoir les constances pour « comprendre » plutôt que de simplement « connaitre » des notions fondamentales à la langue française.

Les compétences essentielles

Les compétences disciplinaires que l’élève acquerra s’articulent autour des trois compétences interdisciplinaires que sont la réflexion, la communication et la compétence personnelle et sociale. Ces compétences visent le développement de la littératie, de l’esprit d’analyse et de la pensée critique. Elles conduiront l’élève à pouvoir s’exprimer de manière précise et logique, en prenant plaisir à employer le français et à faire partie de la communauté francophone de la Colombie-Britannique.

Principes d’apprentissage des peuples autochtones

Les communautés autochtones ont contribué à la richesse culturelle et linguistique de la francophonie canadienne. Un certain nombre de mots autochtones ont trouvé leur place dans la langue française. Les textes et les principes d’apprentissage autochtones sont au cœur du programme d’études de français langue première et contribuent à une prise de conscience des contextes historiques et contemporains des Premières Nations.

Ce programme est fondé sur un apprentissage holistique dans le cadre duquel le savoir s’acquiert par l’observation, l’enquête, l’esprit d’analyse et l’autoréflexion. Une grande importance est accordée à la construction identitaire pour que chaque élève découvre et définisse qui il est grâce à son apprentissage.

De plus, ce programme fait des liens explicites entre des concepts propres à la langue française ou aux cultures francophones et ceux propres aux cultures autochtones du Canada. Ainsi, l’élève approfondira ses connaissances en Français langue première tout en étant sensibilisé à différents éléments culturels autochtones.

La conception du nouveau programme d’études de Français langue première

Le nouveau  programme d’études de Français langue première suit le même format que tout autre domaine d’apprentissage en s’inspirant du modèle Savoir, Faire, Comprendre (SFC). L’élève apprend au travers du contenu (Savoir), des compétences disciplinaires (Faire) et des grandes idées (Comprendre). De plus amples informations à propos de ce modèle sont disponibles sur le site www.curriculum.gov.bc.ca.

Le contenu

Le contenu représente la composante « Savoir » du modèle. Cette composante comprend les informations essentielles que l’élève devrait connaître après son apprentissage selon le niveau scolaire, afin de développer les compétences disciplinaires. À chaque niveau, tout concept du contenu peut être appliqué au travers de multiples compétences disciplinaires qui visent à faciliter la compréhension des grandes idées.

Les compétences disciplinaires

Les compétences disciplinaires reflètent ce que l’élève devrait être capable de « Faire » selon le niveau scolaire et le domaine d’apprentissage. L’élève développe sa compétence globale en mettant en application les compétences disciplinaires (habiletés, processus et habitudes intellectuelles) dans divers contextes. Les compétences disciplinaires sont liées aux compétences essentielles – la compétence de communication, la compétence de réflexion et la compétence personnelle et sociale.

L’objectif de ce programme d’études est de placer l’élève dans des situations d’apprentissage qui lui permettront d’acquérir les compétences, connaissances et stratégies nécessaires pour communiquer et interagir en français  avec confiance et de manière efficace. L’élève développe des compétences disciplinaires qui visent à « explorer et réfléchir » ainsi qu’à « créer et communiquer » afin de comprendre le lien entre la langue et la culture. L’exemple ci-dessous illustre l’évolution du programme d’études au fil des années.

 

Maternelle

1ère

2ème

3e

Compétences
disciplinaires

Reconnaitre des unités phonologiques et les manipuler.

Segmenter et fusionner des unités phonologiques.

Reconnaitre la racine de mots inconnus pour en déduire le sens.

Définir le sens d’un mot à partir du radical et des affixes.

Les grandes idées

Les grandes idées représentent les notions fondamentales que l’élève devrait « Comprendre ». L’élève découvre ou saisit les grandes idées grâce à l’aspect « Faire » du domaine d’apprentissage en associant le contenu aux compétences disciplinaires pour en arriver à une compréhension conceptuelle.

L’exemple ci-dessous indique la progression des grandes idées et leurs aspects socioculturels étudiés dans les textes au fil des années, en se complexifiant et en acquérant une dimension plus large.

 

1ère

5ème

8ème

9ème

Grandes Idées

À travers les textes, on se découvre et on découvre le monde qui nous entoure

Les textes permettent de dresser le portrait d’une époque et des valeurs, pratiques et croyances d’une population.

À travers leurs œuvres, les auteurs peuvent partager avec leurs destinataires leur identité, leur culture, leur perception du monde et le portrait d’une époque.

Les auteurs peuvent poser un regard critique sur des enjeux sociaux à travers leurs œuvres

Les élaborations

Les élaborations ont été créées pour la plupart des compétences disciplinaires et du contenu et sont accessibles par hyperlien. Elles contiennent des exemples, des clarifications, des définitions et toute autre information liée aux composantes du programme d’études à chaque niveau scolaire. Les élaborations servent de guide à l’enseignement et à l’apprentissage.

Facteurs importants

Les conventions de la langue, l’organisation textuelle et le vocabulaire

Chaque texte possède ses caractéristiques conventionnelles et une organisation textuelle qui lui est propre. Les étudiants doivent prendre conscience des particularités des textes étudiées tout en reconnaissant l’importance de la grammaire dans l’enseignement de la langue.

L’écriture manuscrite

Les manières de communiquer ont évolué et de nos jours l’écriture manuscrite n’est plus la seule façon d’exprimer ses idées.

Last updated: August 4, 2016