Conception, compétences pratiques et technologies

Introduction au programme Conception, compétences pratiques et technologies

La capacité de concevoir et de réaliser des technologies ainsi que d’acquérir et d’appliquer des compétences pratiques occupe une place importante dans le monde d’aujourd’hui; elle constitue un élément essentiel de l’apprentissage des citoyens de l’avenir.

Le programme d’études Conception, compétences pratiques et technologies (CCPT) est un programme d’apprentissage expérientiel et concret axé sur la conception et la réalisation. Il s’appuie notamment sur des compétences et des concepts issus des sphères suivantes : les pratiques traditionnelles et les pratiques des peuples autochtones; les disciplines existantes de l’Éducation commerciale, de l’Économie familiale et des Arts culinaires, des Technologies de l’information et des communications et de l’Éducation technologique, ainsi que de nouveaux domaines. Il favorise le développement de compétences et de connaissances qui aideront l’élève à étoffer des solutions concrètes, créatives et novatrices en réponse à des besoins et des problèmes de tous les jours.

L’apprentissage pratique fait partie intégrante du volet des Compétences disciplinaires, soit l’aspect « faire » de tous les programmes d’études de la Colombie-Britannique, et ce, tout au long du programme CCPT, de la maternelle à la 12e année.

La conception repose sur la capacité à conjuguer la compréhension empathique du contexte d’un problème, la réflexion créative dans l’élaboration de perspectives et de solutions, ainsi que la pensée critique qui permet d’analyser les solutions et de les adapter au contexte. Passer du stade de la conception à celui d’un objet fini ou d’un service complet exige des compétences pratiques et des technologies.

Dans le cadre du programme CCPT, l’élève apprend en mettant en pratique les principes de la réflexion conceptuelle. Grâce à cette approche, l’élève comprend mieux la façon de mettre en application ses compétences, qu’il s’agisse de cerner les problèmes ou de les résoudre, en faisant preuve de créativité et en se servant de technologies qui l’aideront à accomplir la tâche.

Caractéristiques du programme d’études 

Le programme CCPT :

  • met l’accent sur les principes de la réflexion conceptuelle, de l’acquisition de compétences et de l’application de technologies;
  • offre divers modes de prestation, qui peuvent prendre des formes variées selon les niveaux scolaires;
  • favorise le recours à diverses méthodes d’apprentissage adaptées aux habiletés des élèves;
  • présente les compétences disciplinaires selon un continuum logique, qui permet tant à l’élève qu’à l’enseignant de se concentrer de façon cohérente et sans interruption sur l’aspect « faire » du programme d’études, et qui favorise la métacognition chez l’apprenant.

Souplesse dans l’enseignement et l’apprentissage

Grâce à la conception unifiée du programme CCPT, l’enseignant peut mettre en place des activités d’apprentissage qui regroupent deux disciplines ou plus. La souplesse du programme d’études permet d’adapter l’enseignement à la multitude de structures d’apprentissage et de contextes scolaires qui existent dans la province, tout en soutenant les intérêts variés des élèves.

Un programme d’études unifié

Le programme d’études unifié CCPT de la maternelle à la 9e année donne à l’enseignant la possibilité d’adopter des approches pédagogiques intégrées, sans avoir à respecter des préférences ou des priorités propres à une ou plusieurs disciplines. En 9e année, un programme d’études unifié et un programme propre à une discipline sont proposés, afin d’offrir de la souplesse et des choix aux élèves en fonction de leurs intérêts émergents ou particuliers. Le programme d’études unifié fait appel à une terminologie commune aux disciplines, plutôt que de fusionner les disciplines en une seule, tout en conservant les caractéristiques qui distinguent chaque discipline et les contextes d’apprentissage qui leur sont propres.

Possibilités d’étude approfondie

Le programme CCPT des 10e, 11e et 12e années, qui s’appuie sur l’enseignement offert de la maternelle à la 9e année, s’adresse aux élèves disposés à approfondir ou à élargir leur champ de connaissances, une discipline à la fois. Ce programme d’études permet à l’élève de se consacrer plus intensément au volet CCPT, que ce soit en tant que choix de carrière, comme source de connaissances à intégrer à un autre domaine de travail ou simplement pour le plaisir d’appliquer ses connaissances dans la vie quotidienne.

De la maternelle à la 5e année : les bases

Au cours des premières années, l’élève aborde le programme CCPT par l’exploration et le jeu dirigé. En grandissant, alors que ses intérêts et ses passions se diversifient et s’approfondissent, l’élève a l’occasion d’acquérir des compétences de base plus créatives et pratiques.

Le programme CCPT facilite et favorise l’apprentissage de compétences interdisciplinaires de la maternelle à la 5e année. Il propose d’arrimer les éléments des rubriques Grandes idées et Compétences disciplinaires au contenu par niveau d’autres domaines d’apprentissage. L’élève dispose d’occasions d’apprentissage interdisciplinaire qui favorisent la compréhension des grandes idées et lui permettent d’acquérir les attitudes et les compétences de base nécessaires à la réflexion conceptuelle et à la réalisation.

De la 6e à la 9e année : l’exploration

De la 6e à la 9e année, l’élève explore des domaines particuliers du programme CCPT, tout en continuant de développer sa réflexion conceptuelle et ses compétences de base. Le programme propose certains apprentissages, notamment la réflexion computationnelle et la littératie numérique, et introduit des disciplines spécialisées, comme le travail des métaux et l’étude des aliments, dans des domaines existants et nouveaux. par La modularisation et d’autres modes de prestation offrent à l’élève la possibilité de faire des choix.

De la 10e à la 12e année : la spécialisation

De la 10e à la 12e année, l’élève peut soit se spécialiser dans un domaine précis, soit continuer d’explorer des intérêts plus généraux. Le programme d’études englobe des contenus tirés de l’Éducation commerciale, de l’Économie familiale et des Arts culinaires, des Technologies de l’information et des communications et de l’Éducation technologique. L’élève pourra ainsi personnaliser son apprentissage en fonction de ses intérêts.

Conception du programme CCPT

Grandes idées

Les Grandes idées visent à assurer la progression de l’apprentissage au moyen de la mise en application de processus conceptuels, de compétences et de technologies. Le tableau ci-après donne un aperçu du cheminement pédagogique.

 

M à 3

4 et 5

6 à 8

9 et 10

11 et 12

Conception

Les concepts découlent de la curiosité naturelle.

Un concept peut être amélioré à l’aide d’un prototype et d’essais.

La conception appliquée peut répondre à des besoins déterminés.

Des considérations sociales, éthiques et de durabilité influent sur la conception appliquée.

La conception en fonction du cycle de vie tient compte des répercussions sociales et environnementales.

Compétences pratiques

Les compétences peuvent être développées par le jeu.

Le développement des compétences pratiques repose sur la pratique, l’effort et l’action.

L’exécution de tâches complexes nécessite l’acquisition de compétences pratiques supplémentaires.

L’exécution de tâches complexes exige un enchaînement de compétences pratiques.

Les choix en matière de conception nécessitent l’évaluation, par l’élève, de ses compétences et le développement de celles-ci.

Technologies

Les technologies sont des outils qui permettent d’augmenter les capacités humaines.

 

Le choix de la technologie et des outils à employer dépend de la nature de la tâche.

L’exécution de tâches complexes requiert parfois l’utilisation de plusieurs outils et technologies.

L’exécution de tâches complexes se fait à l’aide d’outils et de technologies variés, selon les étapes.

Les outils et les technologies peuvent être adaptés à des fins précises.

Compétences disciplinaires

Les compétences disciplinaires s’articulent autour des trois volets du programme.

  • Conception – Les étapes du processus de conception, de l’idée originale à la réalisation (elles sont décrites plus loin)
  • Compétences pratiques – Les compétences visant à faciliter le processus de conception (p. ex. la coopération et la collaboration, les techniques d’entrevue, l’analyse du flux de travail, les habiletés de recherche et la séquence des tâches)
  • Technologies – Les compétences requises pour accéder aux technologies qui facilitent la réflexion et le processus conceptuels; ces compétences varient en fonction de leur champ d’application (p. ex. les technologies utilisées en économie familiale diffèrent de celles qui servent à la programmation informatique ou au travail du bois) 

Contenu

Le programme CCPT ne précise aucun contenu de la maternelle à la 5e année. Il s’appuie plutôt sur le contenu des matières enseignées à ces niveaux scolaires. Les normes d’apprentissage ainsi réunies forment un contexte interdisciplinaire favorable à l’acquisition par l’élève des  attitudes et des compétences de base nécessaires à la réflexion conceptuelle et à la réalisation.  

De la 6e à la 9e année, le programme CCPT est centré sur l’exploration. Pour les 6e et 7e années, un ensemble commun de choix de contenus est structuré sous forme de courts modules, qui peuvent être présentés de diverses façons (p. ex. en rotation). Les choix de contenu pour les 8e et 9e années diffèrent de ceux des 6e et 7e années; ils peuvent aussi être présentés à tour de rôle sous forme de modules d’une durée plus ou moins longue ou de cours complets d’un an. Cette souplesse permet à l’enseignant et à l’élève de personnaliser l’apprentissage et de décider ce qui sera conçu et réalisé. La profondeur et l’ampleur de l’étude d’un sujet particulier dépendront aussi des intérêts et des passions de l’élève.

De la 10e à la 12e année, les choix de cours fournissent à l’élève la possibilité de poursuivre l’exploration ou de se spécialiser dans un domaine qui l’intéresse. Ces cours s’appuient toujours sur les principes de la réflexion conceptuelle, mais avec une profondeur et une ampleur accrues.  

Approfondissements

Des approfondissements viennent se greffer à un grand nombre de normes d’apprentissage du programme CCPT. Ils prennent la forme d’explications, de définitions ou d’éclaircissements. Ils fournissement des renseignements et un appui complémentaires, tant à l’enseignant qu’à l’élève, et ils peuvent servir de point de départ à l’enseignement et à l’apprentissage. Voici des exemples d’approfondissements.

 

Maternelle

3

6

9

11

Travail des métaux 

Compétence disciplinaire

Déterminer comment et à qui présenter son produit

Réaliser un produit en se servant de méthodes connues, ou en prenant exemple sur d’autres

Manifester de l’empathie envers des utilisateurs potentiels afin de déceler les problèmes et de découvrir les besoins et les possibilités de conception

Préciser les critères de réussite, l’effet recherché et toute contrainte existante

Se livrer à une activité d’investigation axée sur l’utilisateur et d’observation empathique, afin de connaître les possibilités de conception

Approfondissement

Présenter : peut signifier, notamment, montrer ou donner; faire utiliser à d’autres; ou préparer la commercialisation et la vente

Produit : par exemple, un produit physique, un processus, un système, un service, ou un environnement conçu

Manifester de l’empathie : partager les sentiments d’autrui et comprendre ses besoins en appui à la conception appliquée

utilisateurs : peut comprendre l’élève, ses pairs, des enfants plus jeunes, des membres de sa famille ou de sa communauté, des clients, les besoins des plantes ou des animaux

contrainte : facteur limitatif, comme les exigences d’une tâche ou d’un utilisateur, les matériaux, le coût, l’impact environnemental, les problèmes liés à l’appropriation culturelle et les connaissances considérées comme sacrées

investigation axée sur l’utilisateur : recherche menée directement auprès d’utilisateurs potentiels, dans le but de comprendre la manière dont ils font les choses et pourquoi ils agissent ainsi, leurs besoins physiques et émotionnels, leur conception du monde et ce qui revêt une valeur particulière pour eux

 

Compétences essentielles

Comme dans toutes les disciplines du programme d’études, l’élève fait appel aux compétences essentielles, soit la réflexion (pensée créatrice et pensée critique), la communication, ainsi que la compétence personnelle et sociale, et il les approfondit au moyen des compétences disciplinaires, comme l’illustrent les exemples du programme CCPT ci-après. 

 

M à 3

4 et 5

6 à 8

9 et 10

11 et 12

Réflexion

Formuler des idées à partir de ses expériences vécues et de ses intérêts

Développer les idées des autres 

Formuler des idées et développer les idées des autres

Sélectionner les idées en fonction de l’objectif et des contraintes 

Formuler des idées et développer les idées des autres

Sélectionner les idées en fonction des critères et des contraintes 

Prendre des risques créatifs en formulant des idées et développer les idées des autres de façon à les améliorer

Analyser de façon critique et classer par ordre de priorité des facteurs opposés, y compris des considérations sociales, éthiques et de durabilité, afin de répondre aux besoins de la communauté dans des scénarios d’avenir souhaitables

Formuler des idées et améliorer les idées des autres, afin de générer des occasions de conception, et classer ces occasions par ordre de priorité à des fins de prototypage

Analyser de manière critique les répercussions de facteurs opposés associés à la vie sociale, à l’éthique et à la durabilité sur la conception 

Communication

Faire une démonstration de son produit en relater la conception et la réalisation

Faire une démonstration de son produit et décrire le processus suivi 

Faire une démonstration de son produit et expliquer, à l’aide de termes justes, le processus suivi et justifier ses choix de solutions et de modifications

Présenter le produit et justifier le choix de la solution, les modifications et les procédures

Évaluer sa capacité à travailler efficacement seul et en équipe, y compris sa capacité à partager et à maintenir un espace de travail efficace et axé sur la collaboration

Communiquer les progrès en cours de fabrication, afin d’accroître la rétroaction, la collaboration et, s’il y a lieu, la commercialisation

Évaluer sa capacité à travailler efficacement seul et en équipe, tout en mettant en œuvre des processus de gestion de projet

Compétence personnelle et sociale

Expliquer en quoi son produit est utile à l’individu, à la famille, à la communauté ou à l’environnement

Déterminer si son produit satisfait à l’objectif fixé et est utile à l’individu, à la famille, à la communauté ou à l’environnement

Identifier les conséquences sur le plan personnel, social et environnemental, y compris les conséquences négatives involontaires, de ses choix technologiques

Évaluer les conséquences, y compris les conséquences négatives imprévues, de ses choix technologiques

Évaluer la façon dont le territoire, les ressources naturelles et la culture influent sur le développement et l’usage des outils et de la technologie

Analyser le rôle que jouent les technologies dans les changements sociétaux

Examiner l’incidence des croyances culturelles, des valeurs et des positions éthiques sur le développement et l’utilisation des technologies

Principes de la réflexion conceptuelle   

Les idées alimentent les processus créatifs au quotidien. Une idée peut susciter un nouveau projet ou améliorer un projet à mi-chemin dans la phase de développement. L’élève en fait l’expérience dans tous les domaines d’apprentissage et, en matière de CCPT, l’expérience est le plus souvent associée à un apprentissage pratique.

Le programme CCPT repense l’apprentissage hors du cadre de la démarche séquentielle unique, dans laquelle l’enseignant transmet des connaissances et l’élève applique ces connaissances à la création d’un projet. Il privilégie les processus de créativité, de mise en application et de résolution de problèmes, dans lesquels l’élève commence avec ses acquis et découvre de nouvelles connaissances par lui-même.

Les processus de réflexion conceptuelle sont abordés au moyen des composantes du programme Conception, compétences pratiques et technologies. Les étapes de la composante Conception sont les suivantes :  

  • Comprendre le contexte – Recueillir des données de sources multiples, afin de déterminer les besoins de l’utilisateur, en gardant à l’esprit ce qui est demandé et la démarche actuelle de l’utilisateur au quotidien, en observant ce qui se passe en réalité dans la vie de tous les jours et en se mettant à la place des autres pour comprendre leurs problèmes. Souvent, si la solution n’a pas encore été créée, les gens sont incapables de définir ce dont ils ont besoin.
  • Définir – Chercher des tendances et des pistes de réflexion, en décortiquant et en définissant les problèmes et les possibilités à la lumière des résultats de la collecte de données, établir la perspective et définir la portée.
  • Concevoir des idées – Procéder à des expériences et explorer des possibilités pour se faire une idée de l’avenir; travailler dans des équipes multidisciplinaires et diversifiées à la concrétisation d’une idée; comparer des idées opposées pour arriver à un résultat plus audacieux et plus intéressant; déterminer la faisabilité et la viabilité des idées générées; relever les contraintes. L’objectif ultime est de trouver une nouvelle solution à un problème dont la plupart ignoraient l’existence. La clé, c’est la pensée divergente, qui favorise l’innovation plutôt que de l’entraver.
  • Prototypage – Voir grand, agir à petite échelle et échouer rapidement. C’est le moment et l’endroit pour déceler, sous une forme réduite et en peu de temps, les problèmes de mise en œuvre insoupçonnés et les conséquences imprévues, ces obstacles incontournables sur le chemin de la réussite. Le prototypage est une étape du processus de création et non une étape de validation d’une idée achevée.
  • Mettre à l’essai – Utiliser l’information résultant des « échecs » pour repenser, réaffirmer et améliorer l’approche.
  • Réaliser – Réaliser les derniers essais, obtenir les approbations et procéder au lancement, en tenant compte des aspects financiers, des facteurs liés à l’échelle, des délais pour la production, des besoins technologiques et des autres éléments de la mise en œuvre.
  • Présenter – Élaborer des stratégies de communication pour la diffusion du produit ou du service auprès d’une clientèle diversifiée, dans le milieu du développement et ailleurs; recommencer encore et encore à la lumière des commentaires des utilisateurs de la solution, en apportant les modifications requises. Cet aspect est particulièrement important lorsqu’il faut franchir des barrières culturelles ou linguistiques. C’est une étape nécessaire tout au long du cycle, et non à son terme seulement, pour reconfirmer l’orientation du projet.

De la maternelle à la 3e année

Pour ces niveaux scolaires, les composantes Concevoir des idées, Réaliser et Présenter ont été simplifiées dans le but de les adapter au stade de développement de l’élève. Comme les jeunes enfants n’ont pas l’habitude de définir des idées, d’assembler un prototype et de mettre celui-ci à l’essai en étapes clairement distinctes, les trois étapes de la conception à ce niveau englobent, de manière naturelle et adaptée à leur stade de développement, toutes les étapes des principes de réflexion conceptuelle des niveaux scolaires supérieurs.

Considérations importantes

Sécurité

Pour assurer la sécurité du milieu d’apprentissage, l’enseignant doit se poser les questions suivantes avant, pendant et après une activité : 

  • Les élèves connaissent-ils les règles et les procédures de sécurité (p. ex. la protection auditive, la protection de la santé pendant l’utilisation du matériel et des technologies, l’utilisation sécuritaire du matériel et des technologies)?
  • Les directives de sécurité sont-elles ordonnées séquentiellement?
  • Les élèves comprennent-ils bien les directives?
  • L’activité convient-elle aux intérêts, aux capacités et à la confiance en soi de chaque élève?
  • La supervision des élèves est-elle adéquate?
  • Les installations, l’équipement et les technologies sont-ils adaptés et en bon état?

L’enseignant est aussi invité à consulter les guides de référence en matière de sécurité professionnelle, le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail et d’autres ressources disponibles pour favoriser l’emploi en toute sécurité du matériel et de l’équipement en milieu d’apprentissage. Consulter le site www.actsafe.ca (en anglais), qui offre des documents de référence sur la sécurité.

Intégrer les concepts et les points de vue autochtones

Le ministère de l’Éducation tient à ce que tous les programmes d’études de la province reflètent les cultures et les contributions des peuples autochtones de la Colombie-Britannique. Le programme CCPT tient compte de la conception, des compétences pratiques et des technologies traditionnelles et contemporaines des peuples autochtones. L’élève doit avoir l’occasion d’apprendre des peuples autochtones de la région. Tant les élèves que les enseignants doivent être sensibles aux questions liées à l’appropriation culturelle et au fait que certaines connaissances sont considérées comme sacrées.

Les Principes d’apprentissage des peuples autochtones ont été sanctionnés par les communautés autochtones afin d’orienter l’enseignement et l’apprentissage dans les programmes d’études du Ministère. Dans la mesure où le but de ces principes est de cerner les éléments communs dans des approches d’enseignement et d’apprentissage qui varient d’une communauté autochtone à une autre, , il faut comprendre qu’ils ne représentent pas, dans toute sa réalité, l’approche adoptée par une communauté autochtone en particulier.

Les Principes d’apprentissage des peuples autochtones influencent grandement les programmes d’études et y sont bien ancrés. Ils se prêtent particulièrement bien au programme CCPT, car ils favorisent un apprentissage expérientiel et réflexif, de même que la défense des intérêts et le sens de responsabilité personnelle chez l’élève. Ils aident aussi à mettre en place des activités pédagogiques fondées sur les concepts de communauté, d’apprentissage partagé et de confiance, qui sont tous essentiels à la richesse du milieu d’apprentissage.

Travailler avec les communautés autochtones

Pour aborder, en classe, le contenu et les points de vue des peuples autochtones de façon juste, ainsi que dans le respect des concepts d’enseignement et d’apprentissage des peuples autochtones, l’enseignant est fortement invité à demander les conseils et l’appui des membres de communautés autochtones. Étant donné que les communautés autochtones sont diversifiées du point de vue de la langue, de la culture et des ressources dont elles disposent, chaque collectivité aura son propre protocole à suivre pour l’intégration des connaissances et de l’expertise locales. Il faut obtenir la permission d’utiliser ou de traduire la documentation ou les pratiques culturelles en consultant les personnes, les familles et les autres membres de la communauté. Cette permission doit être obtenue avant l’utilisation de tout plan éducatif ou matériel pédagogique.

Avant d’amorcer une discussion sur les activités d’enseignement et d’évaluation possibles, les enseignants devraient d’abord communiquer avec les coordonnateurs pédagogiques, les enseignants, les membres du personnel de soutien et les conseillers en enseignement autochtones de leur région, qui seront en mesure de faciliter l’identification de ressources locales, notamment des aînés des Premières Nations, des chefs autochtones, des conseils de bandes et de tribus, des centres culturels ou sociaux autochtones, de même que des organisations métisses ou inuites. En outre, les enseignants peuvent consulter les diverses publications du ministère de l’Éducation, entre autres la section sur la planification de programme du document Shared Learnings. Cette ressource a été élaborée dans le but d’aider les enseignants à transmettre des connaissances aux élèves et à leur donner des occasions de vivre des expériences avec les peuples autochtones de la Colombie-Britannique.