Assessment and Reporting Info

L’évaluation et les programmes d’études sont interdépendants. On procède actuellement à une restructuration des examens du Ministère et des évaluations en classe afin de les faire correspondre au contenu des nouveaux programmes d’études.

Point tout aussi important, les nouveaux examens du Ministère pour le deuxième cycle du secondaire correspondent non seulement aux nouveaux programmes d’études, mais aussi aux résultats de la recherche sur les pratiques exemplaires qui soulignent l’importance des méthodes d’apprentissage personnalisées et axées sur l’élève.

Les examens demeureront rigoureux et basés sur les normes d’apprentissage permettant d’évaluer les réalisations de l’élève, les compétences essentielles, les apprentissages essentiels, la littératie et les compétences en mathématiques. Toutefois, partout où ce sera possible, le processus d’évaluation sera assoupli.

Modifications apportées à l’évaluation

De la 10e à la 12e année

Les élèves passeront deux examens du Ministère sur la littératie et les compétences en mathématiques, plutôt que cinq.

Les examens du Ministère de Sciences 10, de Sciences humaines 11, de Langue première 10 et de Mathématiques 10 seront supprimés et remplacés par des évaluations en classe.

Pour la présente année scolaire, aucun changement n’est apporté aux examens du Ministère de Langue première 12 et à ses équivalents. Les examens auront lieu comme prévu, et correspondront aux programmes d’études actuels, et non aux nouveaux.

Dans les nouveaux examens, l’accent sera mis sur la démonstration et la mise en pratique de l’apprentissage par divers moyens. Une importance accrue sera accordée aux évaluations en classe flexibles et personnalisées, et les éducateurs disposeront d’une plus grande souplesse pour décider de la façon et du moment opportun d’évaluer leurs élèves.

Au cours des dernières années, la recherche et la consultation ont permis d’en apprendre davantage sur l’évaluation. Le système d’éducation de la Colombie-Britannique reflétera cette meilleure compréhension du potentiel de l’évaluation, et portera un regard différent sur les liens entre les programmes d’études, les méthodes d’évaluation et l’apprentissage.

Les consultations auprès des parents, des enseignants et des élèves se poursuivront; les nouveaux programmes pourront ainsi être mis à l’épreuve et les évaluations pourront être perfectionnées.

Pour obtenir plus de renseignements, consulter le tableau récapitulatif.

Nouvelle évaluation du Ministère – 4e et 7e année

Depuis le printemps 2015, un groupe de travail constitué d’enseignants, d’administrateurs et d’experts évaluateurs examine la possibilité de modifier le programme d’évaluation de la Colombie-Britannique pour l’élémentaire (actuellement, les ÉHB).

Des équipes de la Fédération des enseignantes et enseignants de la Colombie-Britannique, de la Federation of Independent Schools Association, et du First Nations Education Steering Committee travaillent depuis décembre 2015 à concevoir de nouveaux moyens d’évaluation qui seront testés sur le terrain, selon les directives du groupe de travail. Ces moyens sont maintenant prêts à être testés. Voir : https://curriculum.gov.bc.ca/fr/assessment-reporting/new-foundation-skills-assessment

Principes de l’évaluation de qualité

Les principes suivants jettent les fondements des évaluations en classe, de l’évaluation globale et de la transmission des résultats de l’élève. Ils ont été formulés pour aider les enseignants à faire des évaluations en classe qui correspondent aux nouveaux programmes d’études.

Une évaluation de qualité :

  • est juste, transparente, significative et appropriée à tous les élèves;
  • est basée sur les trois composantes des programmes d’études : savoir, faire, comprendre;
  • fournit une rétroaction continue et descriptive aux élèves;
  • est continue, opportune, explicite, et ancrée dans l’enseignement quotidien;
  • fournit aux élèves des occasions multiples et variées de faire état de leur apprentissage;
  • fait participer l’élève à son apprentissage;
  • favorise l’autoévaluation de l’élève et la détermination d’objectifs pour les prochaines étapes de l’apprentissage;
  • permet de recueillir, au fil du temps, des travaux scolaires afin d’établir un profil complet de l’élève et de son apprentissage;
  • permet à l’élève et aux parents de savoir exactement où en est l’élève, quels sont ses objectifs et de quelles manières son apprentissage peut être soutenu.

Tout au long du processus d’apprentissage, les enseignants et les élèves recueillent intentionnellement des données pour soutenir l’enseignement et l’apprentissage. L’enseignant crée des tâches enrichissantes, établit des critères avec l’élève et met à profit le pouvoir du questionnement afin que l’élève puisse recevoir une rétroaction continue, opportune et descriptive. Ce processus aide les élèves à progresser vers leurs objectifs d’apprentissage. L’élève est incité à réfléchir et à s’autoévaluer afin d’acquérir d’importantes compétences métacognitives. La personnalisation de l’évaluation favorise son utilisation en tant qu’outil d’apprentissage; les élèves peuvent ainsi participer à l’établissement des critères d’évaluation et à l’élaboration des questions, ainsi que s’autoévaluer et évaluer leurs pairs.

Les enseignants documentent l’apprentissage de l’élève au fil du temps en se basant sur ses travaux et ses présentations, afin d’établir un profil précisant ses points forts et ses faiblesses, les secteurs où il a progressé et ceux demandant une amélioration. Les élèves, les parents et les enseignants se servent des critères et rubriques de correction pour déterminer quelles sont les normes respectées et quel est le niveau de rendement atteint. Grâce à de multiples moyens et à diverses stratégies, l’apprentissage de l’élève est rendu visible, et sa réussite est soulignée. Dans un même temps, de nouveaux objectifs d’apprentissage sont établis et des façons de soutenir l’apprentissage des élèves sont détaillées.

Autres renseignements