Conception, compétences pratiques et technologies

Objectifs et raison d’être

Raison d’être

Le programme Conception, compétences pratiques et technologies mise sur la curiosité naturelle des élèves, sur leur ingéniosité, ainsi que sur leur volonté de créer et de travailler de manière pratique. Il exploite le pouvoir d’apprentissage de l’aspect « faire » et offre le plaisir stimulant qui inspire les élèves à pousser plus loin leur réflexion, à travailler avec de grandes idées et à s’adapter à un monde en évolution. Il fournit des possibilités d’apprentissage grâce auxquelles les élèves peuvent découvrir les domaines qui les intéressent de manière pratique et résolue.

Le programme Conception, compétences pratiques et technologies comprend des compétences et des concepts provenant des disciplines de l’Éducation commerciale, de l’Économie familiale et des Arts culinaires, des Technologies de l’information et des communications, de même que de l’Éducation technologique, et il offre de nombreuses possibilités de travail interdisciplinaire et un espace pour de nouveaux domaines.

La discipline Éducation commerciale permet aux élèves de mieux comprendre les compétences en affaires et les concepts commerciaux dans le contexte des technologies actuelles, des normes d’éthique et d’une économie de plus en plus mondialisée. En outre, elle développe les compétences des élèves en matière d’économie, de finance, de consommation et de communication nécessaires pour leur participation à long terme à l’échelle locale et mondiale.

La discipline Économie familiale et Arts culinaires est axée sur les besoins fondamentaux et les préoccupations d’ordre pratique des personnes, des familles, des collectivités et de la société dans un monde en constante évolution et plein de défis. Cette discipline intègre des connaissances, des processus et des compétences pratiques provenant de plusieurs domaines, notamment des études alimentaires, des arts culinaires, des textiles et de l’éducation familiale. Enfin, elle fournit des occasions d’apprentissage par le truchement d’une prestation de services, d’applications créatives et d’un examen critique, dans une perspective de citoyenneté mondiale.

La discipline Technologies de l’information et des communications englobe les processus, les systèmes et les outils évolutifs utilisés dans la création, la communication, la conservation, la récupération et la modification de l’information. Lorsque les élèves conçoivent, communiquent et adaptent les connaissances d’une manière critique, éthique, résolue et innovante, ils élargissent leur horizon à long terme de la vie dans un monde numérique connecté, et ils développent les compétences nécessaires pour s’approprier de façon responsable ces technologies, en vue d’enrichir leur apprentissage et d’en faire profiter l’ensemble de la société.

La discipline Éducation technologique permet aux élèves de participer à la conception et à la fabrication de produits, ou encore à la conception de services de réparation et d’entretien, et d’utiliser un éventail de matériaux, de procédés, de technologies et d’outils, afin de développer leurs capacités à façonner et à transformer les matériaux dans le monde réel pour répondre aux besoins humains. Les possibilités offertes peuvent comprendre le travail du bois, le travail des métaux, l’électronique, le dessin technique, la technologie automobile, la robotique et l’ingénierie.

Les élèves sont appelés à travailler en collaboration pour résoudre des problèmes concrets, en ayant recours à la pensée créative et critique, en explorant les matériaux, en utilisant des outils et de l’équipement, en concevant et en réalisant des prototypes, en élaborant des procédés et en présentant les fruits de leur travail. Ils apprennent à évaluer de manière critique l’utilité des produits ou des services qu’eux-mêmes ou d’autres personnes développent. En explorant le rôle des cultures, notamment celles des peuples autochtones locaux, dans le cadre de l’élaboration de solutions pratiques et novatrices qui répondent aux besoins humains, ils prennent conscience de leur responsabilité individuelle et sociale à l’égard des produits ou des services qu’ils développent et utilisent, ainsi que de leurs répercussions sur les personnes, les collectivités et l’environnement, maintenant et au cours des années à venir.

Le programme Conception, compétences pratiques et technologies établit des fondations solides pour un apprentissage tout au long de la vie et, dans certains cas, en vue d’études spécialisées et de perspectives de carrière diversifiées. Le programme d’études épanouit les élèves et en fait des créateurs et des consommateurs avisés. Il favorise le développement de personnes compétentes, qui sont aptes à résoudre des problèmes, à innover et à fournir des services. Ces élèves pourront contribuer à relever des défis qui n’ont pas encore été anticipés, à l’aide de processus et de technologies qui n’ont pas encore été imaginés, afin d’améliorer leur vie, celle des autres et l’environnement.

Objectifs

Le programme Conception, compétences pratiques et technologies de la Colombie-Britannique a pour but de contribuer au développement de citoyens instruits. Dans le cadre du programme, les élèves devraient :

  • acquérir les compétences pratiques et les connaissances qu’ils pourront utiliser pour mener leurs idées de la conception à leur concrétisation;
  • développer un sentiment d’efficacité et d’autonomie à l’égard de leur capacité à participer en tant qu’inventeurs, innovateurs et agents de changement pour relever les défis pratiques posés dans un monde en rapide évolution;
  • examiner l’incidence des valeurs et des croyances des cultures, notamment celles des peuples autochtones locaux, sur le développement des produits, des services et des processus;
  • connaître les répercussions environnementales des produits et des services qu’ils conçoivent et mettent en application;
  • investiguer et explorer activement des domaines variés, notamment les aspects liés à l’Éducation commerciale, à l’Économie familiale, aux Arts culinaires, aux Technologies de l’information et des communications et à l’Éducation technologique, ainsi que de nouveaux domaines, afin de développer des compétences pratiques et de prendre des décisions éclairées dans la poursuite de leur spécialisation, que ce soit pour leur plaisir personnel ou leur carrière;
  • développer un intérêt durable pour la conception, la création, la fabrication et l’évaluation de produits, de services et de processus, ainsi que contribuer à la détermination et à la résolution de problèmes pratiques, par le truchement d’une citoyenneté informée, du bénévolat et des perspectives de carrière.

 

Objectifs et raison d’être

Raison d’être

Le programme d’Éducation physique et santé (EPS) est conçu de manière à former des citoyens instruits qui ont les connaissances, les aptitudes et les compétences nécessaires pour être en santé et en sécurité, et pour être des citoyens actifs tout au long de leur vie. Le programme d’études Éducation physique et santé est axé sur les compétences qui favorisent l’acquisition continue du savoir, soit des compétences qui enrichissent la vie personnelle et contribuent aux aspirations professionnelles tout au long de la vie.

Le programme d’Éducation physique et santé comporte deux domaines d’apprentissage, soit l’éducation physique et l’éducation à la santé, dont l’union vise à promouvoir et à développer tous les aspects du bien-être personnel. Le programme d’études Éducation physique et santé est étroitement lié à la compétence essentielle de conscience et responsabilité personnelles. Cette compétence englobe les habiletés, les stratégies et les dispositions qui aident les élèves à demeurer actifs et en santé, à établir des objectifs, à faire le suivi de leurs progrès, à maîtriser leurs émotions, à respecter leurs propres droits et ceux des autres, à gérer le stress et à persévérer dans les situations difficiles.

L’éducation physique est axée sur le développement du savoir-faire physique qui aidera l’élève à acquérir la compétence et la confiance nécessaires à sa participation à diverses activités dans différents environnements, notamment des activités intérieures ou extérieures tout au long de sa vie, qu’il s’agisse de sport, de danse, d’activités récréatives ou de marche pour se rendre au travail. L’éducation à la santé est axée sur l’acquisition de connaissances, d’habiletés, d’attitudes et d’opinions liées à la littératie en matière de santé et englobe un grand nombre de thèmes touchant la santé et la sécurité, notamment la nutrition, la prévention des maladies et des blessures, les compétences en matière de prise de décisions, les compétences pour maintenir de saines relations, le bien-être mental, la santé sexuelle et la consommation de substances. La combinaison de l’éducation physique et de l’éducation à la santé vient s’arrimer aux perspectives et à la vision du monde des peuples autochtones, qui reconnaissent l’importance de l’équilibre de toutes les composantes du bien-être afin de conserver un mode de vie sain et sécuritaire.

L’un des principes sous-jacents du programme d’études Éducation physique et santé est le fait que l’élève doive activement créer, évaluer et appliquer ses connaissances dans sa vie quotidienne. Le simple fait de donner à l’élève des occasions de pratiquer des activités physiques et de lui fournir de l’information sur la santé et la sécurité ne suffit pas pour influer sur son comportement à long terme. Cela peut même s’avérer nuisible si l’élève porte toute son attention sur ce qu’il perçoit comme ses faiblesses et qu’il développe une aversion pour l’éducation physique et la santé. Le programme Éducation physique et santé permet l’apprentissage, dans de nombreux environnements différents, d’une grande variété d’activités, notamment la danse, le jeu et le sport. Les intérêts, les habiletés, les perspectives et les objectifs de l’élève sont très variés et le fait d’en tenir compte l’encouragera à adopter des attitudes positives qui ont un sens pour lui et qu’il conservera pour toute la vie.

L’accent mis sur la sécurité, l’activité physique et la santé tout au long de la vie est important pour l’élève comme pour l’ensemble de la société. Les connaissances, les habiletés et les compétences développées grâce au programme d’Éducation physique et santé permettront à l’élève d’améliorer sa santé physique et favoriseront son bien-être mental et affectif. Savoir comment réagir à la discrimination et à l’intimidation favorise l’équité, de saines relations ainsi qu’un comportement actif et responsable en tant que citoyen. Certains thèmes du programme d’études doivent être abordés avec tact et sensibilité en raison de leur caractère personnel et des liens avec les valeurs familiales, religieuses ou culturelles.

L’activité physique et les autres bons choix permettent de réduire l’apparition de maladies évitables et les taux de consommation de substances nocives, et ils favorisent le développement cognitif. Même lorsqu’ils sont faits à un jeune âge, ces choix peuvent avoir des répercussions positives ou négatives tout au long de la vie. Il est donc essentiel que l’élève puisse avoir accès à l’information et soit capable de l’analyser afin de faire des choix éclairés qui influeront sur sa santé et son bien-être. Tant la personne que la société sont gagnantes lorsque les citoyens sont heureux et en bonne santé et qu’ils font des choix personnels et collectifs responsables.

Objectifs

Le programme d’études Éducation physique et santé de la C.-B. favorise la formation de citoyens instruits grâce à l’atteinte des objectifs suivants. L’élève sera capable :

  • de comprendre les nombreux aspects du bien-être, notamment le bien-être physique, mental et social;
  • d’acquérir les connaissances, les compétences et les savoirs liés au mouvement dont il aura besoin pour pratiquer diverses activités physiques tout au long de sa vie;
  • d’acquérir les connaissances, les compétences et les stratégies nécessaires pour tisser des liens respectueux, de bâtir une identité personnelle positive, de faire preuve d’autodétermination et de jouir d’un bien-être mental;
  • de démontrer qu’il possède les connaissances, les compétences et les stratégies nécessaires pour prendre des décisions éclairées qui favorisent sa santé et sa sécurité et celles de la communauté.

Éducation artistique

Objectifs et raison d’être

Une bonne éducation artistique est bénéfique pour les élèves, les collectivités et les sociétés puisqu’elle contribue au développement de citoyens instruits et équilibrés. Les arts permettent à l’élève de se familiariser avec l’histoire, le patrimoine, la culture et la collectivité. Ils favorisent ainsi la compréhension des différentes valeurs et perspectives des sociétés autochtones, des populations du Canada et de celles du monde entier. L’éducation artistique a aussi pour effet de développer l’imagination, le sens de l’innovation, la créativité et le bien‑être de l’élève tout en lui permettant d’acquérir les compétences utiles à son éducation et à sa carrière.

Encourager la capacité d’émerveillement, la curiosité et l’engagement à l’égard des arts fait partie intégrante de la formation de citoyens instruits. Les arts cultivent les intérêts et les talents de l’élève grâce à la diversité des moyens employés pour savoir, comprendre et faire. En effet, l’élève apprend à coopérer, à surmonter les difficultés, à trouver des approches novatrices, à apprécier les différences et à négocier avec les autres. Grâce à ce type d’exploration, l’élève peut exercer sa créativité, améliorer sa capacité d’utiliser le matériel dont il dispose et développer des compétences de réflexion générale.

Le programme d’études d’éducation artistique de la Colombie‑Britannique est conçu de manière à permettre à l’élève d’explorer le monde à partir d’une perspective artistique et d’exprimer ses idées, ses opinions, ses croyances et ses émotions. Le programme est aussi étroitement lié aux valeurs exprimées dans les principes d’apprentissage des peuples autochtones. L’élève est amené à développer des habiletés artistiques dans quatre disciplines essentielles, soit la danse, l’art dramatique, la musique et les arts visuels. Chacune de ces disciplines a ses propres particularités et les quatre sont égales en importance, mais elles se combinent naturellement pour favoriser le développement intellectuel, social, émotif et physique de l’élève. Chaque élève a la capacité et le potentiel de créer, de participer à des activités artistiques et de développer ses forces et capacités individuelles.

Le programme d’études d’éducation artistique s’appuie sur les habitudes artistiques : explorer et créer, raisonner et réfléchir, communiquer et documenter, faire des liens et développer. Ce sont là des connaissances et des compétences transférables acquises pour toute la vie. L’élève examine des éléments, des processus et des techniques artistiques en mettant à profit du matériel, des outils et des environnements divers et il apprend à respecter des protocoles culturels. Il développe aussi des moyens créatifs de communiquer les émotions, les idées, le sens et les concepts au moyen des arts, en plus d’apprendre à réagir aux connaissances et aux perspectives qui sont ancrées dans la langue, le mouvement, la mémoire, les images, les symboles et les récits.

Chacune des quatre disciplines essentielles de l’éducation artistique donne à l’élève l’occasion d’approfondir sa connaissance de soi, de la collectivité, de la culture (la sienne et celle des autres) et du monde. De plus, grâce à l’exposition aux arts en général, l’élève améliore sa compréhension dans tous les domaines d’apprentissage et il a la chance d’appliquer ses connaissances et sa vision du monde dans différents contextes. Le programme d’études d’éducation artistique procure à l’élève des occasions essentielles d’exprimer ou de comprendre un sens, en plus de stimuler une participation dynamique par la création, la réflexion et la résolution de problème.

Objectifs

Le programme d’études d’éducation artistique de la Colombie-Britannique contribue à faire de l’élève un citoyen instruit en l’amenant à réaliser les objectifs suivants. L’élève sera capable de :

  • se développer sur le plan esthétique dans le cadre des quatre disciplines essentielles, soit la danse, l’art dramatique, la musique et les arts visuels, et des activités interdisciplinaires;
  • examiner les éléments et processus artistiques en adoptant des habitudes artistiques – explorer et créer, raisonner et réfléchir, communiquer et documenter, faire des liens et développer – pour saisir les liens entre les arts et l’expérience humaine;
  • créer des œuvres d’art et réagir à des œuvres d’art en utilisant des compétences d’investigation, de réflexion critique et de résolution de problème de manière à développer une conscience de soi, des autres et du monde;
  • reconnaître la valeur d’un éventail de perspectives culturelles et explorer des formes d’art contemporaines et historiques, à partir de sa propre identité et de son patrimoine culturel et à partir de ceux des autres;
  • développer un intérêt pour les arts qui durera toute la vie et prendre assez d’assurance pour pouvoir créer des œuvres et contribuer à la colonie artistique locale, nationale et mondiale, individuellement ou en groupe.

Objectifs et raison d'être

Raison d’être

La langue est un outil de communication et d’apprentissage par lequel l’élève crée son identité et façonne sa perception de la réalité. La langue influence sa pensée, ses réflexions et son raisonnement. L’acquisition d’une nouvelle langue contribue au développement des outils intellectuels, ce qui permet à l’élève de faire face au réel et à l'inconnu, et de poser un autre regard sur le monde.

Le programme d’études de Français langue seconde – immersion de la Colombie-Britannique est au coeur du programme d’immersion et a comme objectif de placer l’élève dans des situations d’apprentissage en contexte francophone. Ces situations lui permettront d’acquérir les compétences, connaissances et stratégies nécessaires pour communiquer et interagir en français de manière efficace et avec confiance. L’élève est amené à développer ses compétences langagières en français et à découvrir la richesse et la diversité des cultures et des œuvres francophones. Au travers de ce programme d’études, l’élève suit un continuum lui permettant de progresser en bénéficiant des acquis des années précédentes.

La dimension culturelle joue un rôle important dans l’apprentissage car elle offre à l’élève l’occasion d’explorer et de mieux comprendre les réalités de sa culture et de celles du monde francophone. L’interprétation et l’analyse de textes de genres différents, de la francophonie britanno-colombienne, canadienne et mondiale, permettent à l’élève de mettre en œuvre une pensée critique ainsi que de réfléchir à la façon dont la langue et la culture influencent ses perceptions et valeurs personnelles. En s’identifiant comme élève dans un milieu d’apprentissage bilingue, l’élève devient conscient de la façon dont l’acquisition d’une nouvelle langue contribue au développement de son identité canadienne ainsi qu’à son développement personnel et social.

Le programme d’études de Français langue seconde – immersion tient compte des principes d’apprentissage et des perspectives des peuples autochtones en reconnaissant que l’apprentissage est un processus holistique par lequel l’élève se découvre. L’intégration de ces principes encourage l’élève à comprendre et à respecter les cultures et les valeurs traditionnelles des peuples autochtones, ainsi que le rôle de la communauté dans l’apprentissage et le développement de soi.

Ce programme d’études cherche à éveiller la curiosité de l’élève en l’encourageant à porter un regard critique sur le monde qui l’entoure. Il est conçu pour permettre à l’élève d’utiliser la langue française comme outil de développement cognitif afin qu’il puisse construire son savoir par l’observation, l’exploration, l’enquête et l’intégration des connaissances nouvellement acquises sur le monde. Le programme d’études de Français langue seconde – immersion est un programme de base qui procure à l’élève les compétences en langue et en littératie dont il aura besoin pour réussir à l’école, dans la communauté, dans sa vie personnelle professionnelle.

Objectifs

Le programme d’étude de Français langue seconde – immersion vise à s’assurer que l’élève puisse :

  • communiquer de façon efficace et autonome, à l’oral et à l’écrit ;
  • développer des compétences linguistiques à travers l’observation, l’enquête, la pensée critique et créative, et la résolution de problèmes ;
  • comprendre et apprécier une variété de textes francophones reflétant des perspectives de la francophonie et des peuples autochtones ;
  • comprendre et apprécier les cultures francophones ainsi que sa propre culture et celle des autres ;
  • acquérir une ouverture d’esprit à l’interculturalité, en faisant partie d’une communauté minoritaire en contexte pluriculturel ;
  • approfondir sa connaissance de soi et des autres dans un monde en évolution ;
  • forger son identité en tant que francophile et intégrer le français dans sa vie personnelle et professionnelle.

Objectifs et raison d’être

Raison d’être

Dans le monde d’aujourd’hui, les diplômés doivent savoir s’adapter aux changements qui surviennent constamment dans de nombreux aspects de leur vie. Pour la plupart des gens, la planification de la carrière et de la vie ne se résumera pas à prendre une seule décision majeure qui déterminera le reste de leur existence. En effet, le développement réfléchi de la carrière et de la vie exige plutôt du citoyen instruit qui vit dans un monde en constante évolution qu’il apprenne à se fixer des objectifs personnels qui l’interpellent, à reconnaître les occasions pertinentes à saisir, à cultiver des relations avec ceux qui peuvent le soutenir, ainsi qu’à réévaluer et à réviser continuellement ses plans.

Le citoyen instruit est un apprenant à vie qui s’appuie continuellement sur la connaissance de ses forces et de ses champs d’intérêt changeants pour éclairer ses choix de carrière et de vie, en faisant preuve de souplesse lorsque des occasions et des défis se présentent à lui. L’éducation à la carrière favorise le développement de la confiance, des connaissances et des compétences nécessaires pour réussir sur les plans personnel, scolaire et professionnel tout au long de la vie.

De la maternelle à la fin du secondaire, le programme d’Éducation à la carrière offre à l’élève de nombreuses occasions d’explorer et de développer ses champs d’intérêt, ses forces et ses compétences tout en établissant des liens avec les activités d’apprentissage par l’expérience, les possibilités de carrière et de vie et les débouchés qui l’intéresseront après l’obtention de son diplôme. Guidé par ses enseignants, l’élève découvrira que le développement réfléchi de sa carrière et de sa vie ne se limite pas simplement à décider de ce qu’il veut faire à l’âge adulte, mais qu’il s’agit plutôt d’un parcours de toute une vie qui lui permettra de devenir la personne qu’il veut être dans le monde et de contribuer à l’enrichissement de sa collectivité.

Le programme d’Éducation à la carrière amène notamment l’élève à réfléchir aux expériences d’apprentissage vécues aussi bien à l’école qu’ailleurs et facilite le tissage de liens avec des communautés et des réseaux qui l’aideront à concrétiser ses objectifs de carrière et de vie et à poursuivre ses champs d’intérêt. Le programme étant harmonisé avec les principes d’apprentissage des peuples autochtones, il préconise une vision holistique de l’élève en le plaçant au cœur de son apprentissage et il reconnaît l’importance de l’apprentissage par l’expérience, du mentorat et de la participation à la vie communautaire.

Objectifs

Le programme d’Éducation à la carrière contribue à faire de l’élève un citoyen instruit en atteignant certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de reconnaître la nécessité de savoir s’adapter et de faire preuve de résilience et de souplesse pour saisir les occasions et relever les défis dans le monde d’aujourd’hui, puisqu’ils changent constamment;
  • de comprendre comment le développement réfléchi et continu de la carrière et de la vie contribue à la réussite et au bien-être des gens, des collectivités et de la société;
  • de renforcer ses capacités personnelles de développement de carrière et de vie afin de découvrir de nouveaux centres d’intérêt et d’améliorer ses connaissances, ses habiletés et ses compétences tout au long de sa vie;
  • de prendre conscience de ses forces, de ses compétences, de ses valeurs et de ses passions, puis d’utiliser cette connaissance de soi pour éclairer ses choix de carrière et de vie;
  • de communiquer et d’interagir avec les autres dans un contexte de collaboration, en valorisant la diversité des personnes, des points de vue, des visions du monde, des idées et des possibilités;
  • d’explorer tout un éventail d’expériences, de rôles et de possibilités dans sa vie personnelle, scolaire et professionnelle pour progresser dans son parcours personnel de carrière et de vie.

English Language Arts


Rationale

English Language Arts is a foundational curriculum that equips students with the language and literacy skills they will need for success in school, community, career, and life. It provides students with the opportunity to become effective communicators, to develop and express their own ideas, and to think deeply and critically about the ideas of others.

Through their study of language and texts, students have opportunities to develop a lifelong love of reading, writing, and learning and an appreciation for the power, beauty, joy, and artistry of language and texts. As they explore and create written, oral, and visual texts, students expand and deepen their understanding of both real and imaginary worlds, gaining insight into their own lives and the lives of others.

The English Language Arts curriculum is designed to empower students to become thoughtful, ethical, and responsible citizens of a diverse society. As they explore texts, students come to understand the influences shaping Canadian society and the unique contribution of First Peoples to our country’s and province’s heritage. Through the study of First Peoples texts and worldviews, students gain awareness of the historical and contemporary contexts of First Peoples, leading to mutual understanding and respect.

Through the English Language Arts curriculum, students gain a repertoire of communication skills, including the ability to interact, on a local and global level, with information from a variety of sources and in multiple modes. Within this repertoire is the ability to critically evaluate digital media, a crucial skill for today’s students. As they become effective and literate users of language, students are able to use these and other skills in achieving their personal, educational, social, and career goals.

English Language Arts 10-12 build on the knowledge, skills, and understanding that learners have acquired through English Language Arts K-9. In English Grades 10 to 12, students deepen and extend their English Language Arts learning. In English First Peoples 10-12, opportunities are provided for all students to enter the worlds of First Peoples provincially, nationally, and globally.

The courses enable students to pursue their interests, aspirations, and passions while further developing as English Language Arts learners.

As the academic equivalent to English 10-12 courses, English First Peoples 10-12 courses provide a more in-depth and focused opportunity for all learners to encounter and study authentic First Peoples texts. This study is important, because it:

  • supports a rethinking of Canada’s foundational narratives and provides a unique, distinctive, and essential lens through which to understand this country’s past, present, and future
  • challenges historical and contemporary stereotypical portrayals of First Peoples
  • contributes to Reconciliation, one of the defining issues in Canada today
  • enables students to gain an understanding of the dynamic and diverse contributions of First Peoples to Canadian society.

 

Goals

The BC English Language Arts K-12 curriculum contributes to students’ development as educated citizens through the achievement of the following goals. Students are expected to:

  • become proficient and knowledgeable users of language, in all its forms, to achieve their personal, social, and career aspirations
  • appreciate language and learning as lifelong sources of joy, curiosity, and passion
  • think creatively, critically, and reflectively about language and texts as part of constructing and communicating personal meaning
  • become critical and ethical users of digital media, capable of adapting to new modes and tools of language use
  • strengthen their understanding of themselves, diverse cultures, and multiple perspectives through the exploration of First Peoples’ and other Canadian and international texts
  • contribute to Reconciliation by building greater understanding of the knowledge and perspectives of First Peoples
  • appreciate the power, beauty, and artistry of language and texts and their impact on personal, social, and cultural life
  • use language to design and share information interpersonally, interculturally, and globally

Objectifs et raison d’être

Raison d’être

Le programme d’études Sciences humaines et sociales a pour principal objectif de former des diplômés qui possèdent les connaissances, les habiletés et les compétences nécessaires pour devenir des citoyens actifs et instruits.

Un citoyen instruit comprend les principaux concepts de l’histoire, de la géographie, de la politique, de l’économie et de la société, ainsi que les interactions et interdépendances entre ces différentes disciplines. L’élève ne peut y arriver en recevant passivement l’enseignement de tout un éventail de sujets provenant de sources qui font autorité. Il doit tabler sur des notions approfondies et acquérir des connaissances bien à lui par la recherche et l’étude de questions ouvertes qui l’interpellent, par des débats et discussions sur des enjeux historiques et contemporains, et par la formulation et l’argumentation d’hypothèses, de solutions et de conclusions qui lui sont propres.

Les sciences humaines et sociales donnent à l’élève la chance d’acquérir cette compréhension et ce savoir. Elles s’appuient sur des sujets émanant des disciplines des études classiques connexes, notamment l’histoire, la géographie, les sciences politiques et l’économie, de même que d’autres disciplines telles la sociologie, la psychologie et l’anthropologie. Le fil conducteur qui unit ces disciplines est l’accent mis sur les activités, les comportements et les interactions entre les êtres humains, et ceux qui touchent l’environnement.

Si les sciences humaines et sociales font appel à des sujets de plusieurs disciplines différentes, le programme d’études vise surtout le développement de capacités de raisonnement disciplinaires articulées autour de six (6) grands concepts de réflexion : portée; preuves; continuité et changement; cause et conséquence; perspectives; jugement éthique. Ces concepts de réflexion ont d’abord été formulés aux fins de la pensée historique, avant d’être adaptés de manière à embrasser certains aspects de la pensée des géographes, des économistes et des politicologues.

L’élève peut appliquer ces concepts au monde d’aujourd’hui, où les sources d’information accessibles abondent sur pratiquement n’importe quel sujet. Comme ces sources sont parfois d’une qualité et d’une exactitude douteuses, il importe plus que jamais d’enseigner les compétences pratiques nécessaires pour recueillir, évaluer, analyser et synthétiser l’information et les idées provenant de sources multiples. Cette information, une fois recueillie et analysée, permettra à l’élève de résoudre des problèmes, de prendre des décisions et de communiquer efficacement ses idées.

L’élève peut appliquer ces compétences acquises en sciences humaines et sociales à un vaste éventail de programmes postsecondaires ou à une carrière future. Les disciplines des sciences humaines et sociales développent chez l’élève les aptitudes à la pensée analytique et à la résolution de problèmes. On lui donne l’occasion de mener des recherches quantitatives et qualitatives, et d’acquérir des méthodes de collecte et d’interprétation des données. Il apprend à communiquer ses résultats par diverses méthodes, comme les comptes rendus écrits, les présentations orales, les graphiques et les statistiques. L’étude des interactions humaines et des relations entre les humains et l’environnement peut mener à différentes carrières, notamment en recherche, en marketing, en droit et dans la fonction publique.

Le programme d’études des sciences humaines et sociales offre à l’élève la chance d’explorer et de mieux comprendre son identité, ses points de vue et ses valeurs, tout en acquérant des compétences qui favorisent une citoyenneté active et instruite. Il saura faire preuve de pensée critique, prendre en compte diverses perspectives et idées avec un esprit ouvert, et exprimer respectueusement son désaccord avec ceux et celles qui peuvent avoir différentes opinions ou perspectives. Il sera habilité à demeurer au fait des politiques publiques et à agir relativement à des enjeux qui lui importent. 

Les connaissances, les habiletés et les compétences acquises dans l’ensemble du programme d’études des sciences humaines et sociales prépareront l’élève à jouer un rôle dans la société à titre de citoyen responsable.

Objectifs

Le programme d’études en sciences humaines et sociales de la Colombie-Britannique contribue à faire de l’élève un citoyen instruit par l’atteinte des objectifs suivants.

L’élève sera capable d’acquérir ce qui suit :

  • Les compétences nécessaires pour prendre part à une société démocratique : tenir compte de points de vue multiples, respecter différentes valeurs et perspectives, recueillir de l’information et l’analyser, prendre des décisions en fonction des faits et communiquer efficacement ses vues.
  • Une compréhension des liens entre passé, présent et avenir, ainsi que des personnes, des événements et des tendances qui ont influencé le cours des choses et l’évolution des sociétés, plus particulièrement la nôtre. Pour bien connaître le passé et le présent du Canada, il faut aussi apprendre à comprendre l’histoire et la culture de ses peuples autochtones.
  • Une compréhension des interactions entre humains et environnement, ainsi que de l’impact de l’environnement physique sur l’évolution des sociétés et des cultures, et de l’incidence des activités humaines sur l’environnement. Une telle appréhension englobe l’épanouissement d’une conscience spatiale des caractéristiques géophysiques et de l’impact humain.
  • Une compréhension des droits et des responsabilités afférents à la qualité de citoyen et au système démocratique de gouvernement, notamment de la façon de prendre des décisions aux échelons individuel, collectif, local, provincial et national, et de participer au processus politique en exprimant efficacement ses opinions.
  • Une compréhension de la façon dont les systèmes économiques fonctionnent et de leur place dans l’économie mondiale branchée, afin de bien saisir les liens entre décisions politiques, environnementales et économiques, ainsi que les compromis que peutcomporter la conciliation d’intérêts divergents. 

Français de base – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant le français, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

Le statut du français en tant que l’une des deux langues officielles du Canada en fait un élément fondamental de l’identité canadienne. La capacité de communiquer dans les deux langues officielles ouvre la voie à toute une panoplie de possibilités distinctes d’études, de voyage et de carrière, au Canada comme à l’étranger. À l’échelle mondiale, le français est parlé par plus de 270 millions de personnes et a le statut de langue officielle dans 29 pays. L’apprenant qui maîtrise le français est en mesure d’explorer toute la richesse et la diversité de la francophonie, la communauté mondiale des locuteurs francophones, et de mieux la comprendre.

L’acquisition du français permet également à l’apprenant de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada est composé d’un éventail d’expériences et de perspectives différentes, depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés. Cette riche mosaïque d’expériences variées fait partie des fondements historiques et contemporains du Canada. Le présent programme d’études offre à l’apprenant des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

À mesure que le phénomène de la mondialisation s’accentue, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté caractérisée par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage du français, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en français, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle. 

Objectifs

Le programme de français de base de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir du français comme moyen d’expression;
  • de communiquer en français avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes de langue française;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de prendre goût à l’apprentissage des langues.

 

Mathématiques, maternelle à 12e année – Raison d’être

Raison d’être

Le programme d’études de mathématiques de la Colombie-Britannique vise à former des citoyens qui possèdent les éléments essentiels de la numératie et qui ont adopté les habitudes intellectuelles associées aux mathématiques. Le programme développe des compétences et des processus que les citoyens peuvent utiliser pour analyser de l’information d’un œil critique, et fournit les fondements des spécialités mathématiques et des applications de ces sciences en milieu professionnel.

Le programme d’études de mathématiques a été conçu pour permettre le développement de solutions mathématiques et d’habiletés poussées en la matière, et de capacités de calcul, de raisonnement logique, de pensée analytique et de pensée créatrice. Son contenu vise entre autres les concepts liés au sens des nombres, aux régularités et aux relations, à la notion d’espace et aux statistiques et à la probabilité. Les élèves explorent activement les problèmes et trouvent des solutions. Le programme d’études de mathématiques amène les élèves à cultiver, de la maternelle à la 12e année, une disposition à prendre des risques, à expérimenter et à formuler des hypothèses logiques. Les élèves tirent les leçons de leurs réussites et de leurs échecs, affermissant en cours de route persévérance, compétence et confiance dans la discipline.

Par l’étude des mathématiques, les élèves apprennent à faire des choix précis, éclairés et éthiques dans la collecte, l’analyse et la présentation de données. Les élèves développent l’aptitude à faire des inférences et à prendre des décisions judicieuses par leurs expériences de résolution de problème en situations contextualisées. Durant tout son apprentissage des mathématiques, l’élève cultive un riche éventail de numératie qui lui sera utile dans tous les aspects de sa vie.

Objectifs

Le programme d’études de mathématiques de la Colombie-Britannique aide les élèves à devenir des citoyens instruits. Dans cette optique, le programme prévoit que l’élève atteindra les objectifs énumérés ci-après :

  • acquérir une connaissance approfondie de l’information factuelle (contenu) et de l’information basée sur les processus (compétences disciplinaires) nécessaires à la résolution de problèmes complexes;
  • adopter un raisonnement mathématique pour résoudre des problèmes en faisant appel à sa compréhension des nombres, des régularités et des relations spatiales, ainsi qu’à l’analyse des données;
  • devenir suffisamment compétent en finances pour pouvoir prendre des décisions en la matière qui soient éclairées;
  • employer des stratégies flexibles, efficaces et personnelles pour analyser et résoudre des problèmes de plus en plus complexes en situations contextualisées;
  • explorer les liens entre les mathématiques et d’autres manières de connaître, comme celles des peuples autochtones, ainsi que les autres visions du monde;
  • développer la persévérance et la confiance nécessaires pour mettre en pratique la pensée mathématique dans divers contextes abstraits et concrets;
  • observer et explorer le monde qui l’entoure selon une perspective mathématique;
  • développer des facultés de pensée abstraite, y compris les compétences de pensée critique nécessaires à la compréhension des enjeux sociétaux du monde.

Raison d’être

La voix porte et les mots transportent.

Polysémique, la langue puise sa richesse dans les mots et les expressions aux significations multiples qui sont activement co-construites. La langue varie nécessairement en fonction du contexte dans lequel elle s’inscrit.

En jouant et en explorant la langue, l’élève apprend à en saisir le sens et à lire entre les lignes. En se familiarisant avec ses spécificités et à travers une grande variété de textes, l’élève construit son style. Autant par la plume des écrivains et des poètes que par des blogues ou par l’image graphique, l’élève apprend à lire autant la forme que le contenu.

La culture nourrit l’identité de l’élève et l’invite à voyager via les idées et les concepts qui élargiront ses horizons. L’art et la littérature transcendent le sens et élèvent sa pensée. L’art et la littérature lui permettent de traverser le temps et l’espace. La mémoire collective façonne son identité francophone ainsi que ses identités multiples et lui indique d’où il vient et où il va.

Informé et instruit, l’élève devient un citoyen conscient et engagé, exerçant une influence positive sur la société.

Objectifs

Le programme d’études de français langue première vise à s’assurer que l’élève puisse :

  • développer des compétences poussées en littératie ;
  • communiquer efficacement et avec précision, autant à l’oral qu’à l’écrit ;
  • adopter une approche métacognitive lui permettant d’améliorer ses propres stratégies et pratiques ;
  • élargir ses horizons en portant un regard analytique sur le monde à travers de l’étude de textes francophones et autochtones ;
  • affirmer son identité culturelle en tant qu’élève francophone en contexte minoritaire ;
  • acquérir des connaissances spécifiques au domaine de la littérature et une certaine sensibilité envers la littérature francophone mondiale ;
  • développer son imagination et sa créativité en explorant une grande variété de formes de texte issues de différents contextes et cultures.

Science K-12 – Rationale

 

Science provides opportunities for us to better understand the natural world. Through science, we ask questions and seek answers to grow our collective scientific knowledge. We continually revise and refine our knowledge as we acquire new evidence. While maintaining our respect for evidence, we are aware that our scientific knowledge is provisional and is influenced by our culture, values, and ethics. Linking traditional and contemporary First Peoples understandings and current scientific knowledge enables us to make meaningful connections with our everyday lives and the world beyond.

The Science curriculum takes a place-based approach to science learning. Students will develop place-based knowledge about the area in which they live, learning about and building on First Peoples knowledge and other traditional ecological knowledge of the area. This provides the basis for an intuitive relationship with and respect for the natural world, connections with ecosystems and community, and a sense of relatedness that encourages lifelong harmony with nature.

The Science curriculum includes content from biology, chemistry, physics, and earth and space sciences at the K-9 level. In Grades 10-12, the content expands to include anatomy and physiology, environmental science, geology, and specialized science. The curriculum gives students the opportunity to develop the skills, processes, attitudes, and scientific habits of mind that allow them to pursue their own inquiries using scientific methods. Using critical thinking, creative insight, and their current scientific knowledge, students collaborate, investigate, solve problems, communicate, innovate, discover, and increase their understanding of science through hands-on experience. Students have opportunities to develop personal and social awareness of their roles and responsibilities with respect to the environment. By cultivating an appreciation for the field of science, students can recognize opportunities to apply their knowledge in their everyday lives or contribute to science in their future careers.

The intent of the curriculum is to develop scientifically literate citizens who have a critical awareness of the role of science in society, combined with a caring and responsible disposition and an understanding of the social, health, ethical, and environmental dimensions of issues. Scientifically literate citizens are able to use scientific evidence, as well as their knowledge from other areas of learning, to develop their own views, discuss and debate, and make informed decisions in their daily lives and about broader issues, while maintaining their curiosity and wonder about the natural world.

Goals

The B.C. Science curriculum contributes to students’ development as educated citizens through the achievement of the following goals. Students are expected to: 
  • develop an understanding and appreciation of the nature of science as an evidence-based way of knowing the natural world that yields descriptions and explanations, which are in turn continually being improved within the context of our cultural values and ethics
  • develop place-based knowledge of the natural world and experience the local area in which they live by accessing and building on existing understandings, including those of First Peoples
  • develop a solid foundation of conceptual and procedural knowledge in science that they can use to interpret the natural world and apply to new problems, issues, and events; to further learning; and to their lives
  • develop the habits of mind associated with science – a sustained curiosity; a valuing of questions; an openness to new ideas and consideration of alternatives; an appreciation of evidence; an awareness of assumptions and a questioning of given information; a healthy, informed skepticism; a seeking of patterns, connections, and understanding; and a consideration of social, ethical, and environmental implications
  • develop a lifelong interest in science and the attitudes that will make them scientifically literate citizens who bring a scientific perspective, as appropriate, to social, moral, and ethical decisions and actions in their own lives, culture, and the environment
 

Langage ASL (American Sign Language) – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant le langage ASL (American Sign Language), l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

En Amérique du Nord, le langage ASL est la langue de choix pour de nombreuses personnes sourdes ou malentendantes. Depuis la publication de Sign Language Structure par le linguiste William Stokoe, en 1960, le langage ASL est reconnu comme étant une langue complète et complexe qui possède ses propres règles syntaxiques et grammaticales n’étant pas dérivées d’une langue parlée ou écrite. Il s’agit d’un langage visuel. 

Le langage ASL fait partie intégrante de la culture et de la communauté des personnes sourdes vivant en Amérique du Nord. Les personnes sourdes sont traditionnellement considérées comme souffrant d’un handicap. Or, selon la culture sourde, la surdité n’est pas un handicap, mais plutôt une caractéristique de l’identité culturelle de la communauté, et la langue en est un élément important. La culture sourde, comme toutes les cultures, est l’expression d’une communauté de personnes qui utilisent la même langue pour communiquer, et le langage ASL reflète les valeurs et les normes d’interaction qui prévalent au sein de ce groupe linguistique. Dans le programme de langage ASL pour les élèves de la 5e à la 12e année, l’apprenant découvre la culture et la communauté des personnes sourdes en étant exposé à leur langue, à leur histoire, à leurs coutumes et à leurs œuvres d’art.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme de langage ASL offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Le langage ASL peut être utile dans de nombreuses carrières et professions. Dans les domaines de la médecine, de la dentisterie, de l’industrie hôtelière ou de l’éducation, par exemple, la capacité de communiquer facilement en langage ASL avec des enfants et des adultes sourds est un atout majeur. Il est de plus en plus important pour les organisations qui fournissent des services à la communauté sourde de pouvoir compter sur des employés qui maîtrisent le langage ASL.

En étudiant le langage ASL, l’élève acquiert non seulement les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires pour communiquer efficacement en langage ASL, mais il développe aussi des compétences facilitant l’apprentissage des langues en général. En utilisant le langage ASL pour formuler et transmettre une idée, l’élève peut découvrir de nouvelles façons d’exprimer son individualité. Le fait de communiquer dans une autre langue en situations authentiques donne confiance en ses propres compétences de communication, aiguise la pensée critique et favorise le respect des autres, quelles que soient leurs différences.

Objectifs

Le programme de langage ASL (American Sign Language) de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir du langage ASL comme moyen d’expression;
  • de communiquer en langage ASL avec détermination et assurance;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.

Allemand – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant l’allemand, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

La capacité de communiquer dans plus d’une langue permet à l’élève de profiter de diverses possibilités distinctes dans ses études, ses relations interpersonnelles et sa carrière, et ce, au Canada comme à l’étranger. Cent millions de personnes parlent l’allemand, et il s’agit d’une langue officielle dans cinq pays européens. C’est la langue la plus parlée en Europe et la deuxième langue scientifique la plus utilisée au monde. L’apprenant qui maîtrise l’allemand est en mesure d’explorer toute la richesse et la diversité des communautés germanophones du monde et de mieux les comprendre.

L’acquisition de l’allemand permet également à l’élève de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme d’allemand offre à l’apprenant des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Dans le contexte de la mondialisation, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté qui se caractérise par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage de l’allemand, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en allemand, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle.

Objectifs

Le programme d’allemand de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir de l’allemand comme moyen d’expression;
  • de communiquer en allemand avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes en allemand;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.

Italien – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant l’italien, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

La capacité de communiquer dans plus d’une langue permet à l’élève de profiter de diverses possibilités distinctes dans ses études, ses relations interpersonnelles et sa carrière, et ce, au Canada comme à l’étranger. L’élève qui maîtrise l’italien est en mesure d’explorer et de mieux saisir la richesse et la diversité de la culture, de la langue et des peuples italiens. L’italien est une langue très présente dans les domaines de la musique, de l’opéra, des arts visuels, du design, de la mode et de l’alimentation. En découvrant le mode de vie italien, l’élève pourra mieux apprécier l’esthétique de l’art et de la culture. L’italien est une langue issue du latin et est l’une des langues modernes d’origine indo-européenne les plus riches et les plus anciennes. Son apprentissage peut aider à comprendre l’origine de plusieurs autres langues romanes, puisqu’elles sont elles aussi issues du latin.

L’acquisition de l’italien permet également à l’élève de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme d’italien offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Dans le contexte de la mondialisation, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté qui se caractérise par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage de l’italien, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en italien, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle.

Objectifs

Le programme d’italien de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir de l’italien comme moyen d’expression;
  • de communiquer en italien avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes en italien;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.

Japonais – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant le japonais, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

La capacité de communiquer dans plus d’une langue permet à l’élève de profiter de diverses possibilités distinctes dans ses études, ses relations interpersonnelles et sa carrière, et ce, au Canada comme à l’étranger. L’élève qui maîtrise le japonais est en mesure d’explorer et de mieux saisir la richesse et la diversité de la culture, de la langue et des peuples japonais.

L’acquisition du japonais permet également à l’élève de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme de japonais offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Dans le contexte de la mondialisation, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté qui se caractérise par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage du japonais, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en japonais, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle. 

Objectifs

Le programme de japonais de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir du japonais comme moyen d’expression;
  • de communiquer en japonais avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes en japonais;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.

 

 

Coréen – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant le coréen, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

La capacité de communiquer dans plus d’une langue permet à l’élève de profiter de diverses possibilités distinctes dans ses études, ses relations interpersonnelles et sa carrière, et ce, au Canada comme à l’étranger. La Colombie-Britannique et le Canada entretiennent des liens économiques et culturels de plus en plus étroits avec la Corée. L’élève qui apprend le coréen est en mesure d’explorer et de mieux saisir la richesse et la diversité des communautés coréennes du Canada et de partout dans le monde.

L’acquisition du coréen permet également à l’élève de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme de coréen offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Dans le contexte de la mondialisation, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté qui se caractérise par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage du coréen, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en coréen, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle.

Objectifs

Le programme de coréen de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir du coréen comme moyen d’expression;
  • de communiquer en coréen avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes en coréen;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.

Mandarin – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant le mandarin, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

La capacité de communiquer dans plus d’une langue permet à l’élève de profiter de diverses possibilités distinctes dans ses études, ses relations interpersonnelles et sa carrière, et ce, au Canada comme à l’étranger. Parlées depuis des milliers d’années, les langues chinoises sont parmi les plus anciennes langues vivantes du monde. Le mandarin est la langue la plus parlée au monde, et compte près d’un milliard de locuteurs natifs. Plus d’un million de Canadiens parlent l’une des langues chinoises, et les communautés chinoises sont parmi celles qui connaissent la plus forte croissance au Canada.

L’acquisition du mandarin permet à l’élève de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme de mandarin offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Dans le contexte de la mondialisation, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté qui se caractérise par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage du mandarin, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en mandarin, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle.

Objectifs

Le programme de mandarin de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir du mandarin comme moyen d’expression;
  • de communiquer en mandarin avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes en mandarin;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.

Pendjabi – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant le pendjabi, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

La capacité de communiquer dans plus d’une langue permet à l’élève de profiter de diverses possibilités distinctes dans ses études, ses relations interpersonnelles et sa carrière, et ce, au Canada comme à l’étranger. L’élève qui maîtrise le pendjabi peut communiquer avec les millions de locuteurs de cette langue dans le monde et élargir ainsi ses perspectives professionnelles. En outre, l’élève qui maîtrise le pendjabi est en mesure d’explorer et de mieux saisir la richesse et la diversité de la langue et de la culture pendjabi.

L’acquisition du pendjabi permet également à l’élève de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme de pendjabi offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Dans le contexte de la mondialisation, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté qui se caractérise par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage du pendjabi, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en pendjabi, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle.

Objectifs

Le programme de pendjabi de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir du pendjabi comme moyen d’expression;
  • de communiquer en pendjabi avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes en pendjabi;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.

Espagnol – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant l’espagnol, l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

La capacité de communiquer dans plus d’une langue permet à l’élève de profiter de diverses possibilités distinctes dans ses études, ses relations interpersonnelles et sa carrière, et ce, au Canada comme à l’étranger. L’espagnol est la deuxième langue la plus parlée dans le monde et compte presque 400 millions de locuteurs natifs; au Canada, il est parlé par plus de 750 000 personnes. L’élève qui maîtrise l’espagnol est en mesure d’explorer et de mieux saisir la richesse et la diversité des communautés hispaniques du monde.

L’acquisition de l’espagnol permet à l’élève de mieux comprendre le lien étroit entre la langue et la culture et de transcender les frontières culturelles et les préjugés. Elle favorise son appréciation des cultures traditionnelles et contemporaines et des points qu’elles ont en commun, de même que l’adoption d’une attitude positive à l’endroit de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme d’espagnol offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Dans le contexte de la mondialisation, il est important que l’élève comprenne qu’il fait partie d’une communauté qui se caractérise par une diversité culturelle et linguistique aussi riche que vaste. En développant ses compétences linguistiques et interculturelles, l’élève accroît sa capacité de comprendre les gens de partout dans le monde et de communiquer efficacement avec eux.

Tout au long de son apprentissage de l’espagnol, l’élève acquiert de nombreuses compétences qui lui seront essentielles pour réussir dans la vie, notamment la pensée critique, la pensée créatrice et les aptitudes de communication. Par exemple, on sait que le fait d’apprendre une autre langue améliore l’apprentissage et la littératie de l’élève dans sa propre langue et contribue à son développement cognitif en général. Tandis qu’il apprend à communiquer clairement et efficacement en espagnol, l’élève acquiert des compétences polyvalentes et assimile des processus qui renforcent ses compétences de communication dans les autres langues qu’il parle.

Objectifs

Le programme d’espagnol de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir de l’espagnol comme moyen d’expression;
  • de communiquer en espagnol avec détermination et assurance;
  • d’explorer divers types de textes en espagnol;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.